#3

De l’ostéopathie à la spiritualité New Age

Avec Thibault L'anonyme

Je suis allée à Bordeaux pour rencontrer une personne qui souhaite rester anonyme. Nous nous sommes connues il y a quelques années, à un moment où moi aussi j’étais croyante.

Il s’agit d’un ancien ostéopathe qui, par curiosité personnelle et pour développer sa pratique professionnelle, a exploré et promu des croyances en lien avec les “énergies“, notion que l’on retrouve couramment dans le développement personnel et les médecines dites “alternatives“.

Comment, en toute bonne foi et dans un souci d’efficacité professionnelle, en vient-on à adhérer à de telles idées ?

Timecodes de l'épisode

00:01:03Thibault, un jeune homme curieux
00:03:02L’attrait de la spiritualité dans une pratique professionnelle de soin
00:13:14L’expérience personnelle comme socle de la croyance
00:20:51La spiritualité New Age : les croyances, les conséquences
00:29:16L’attrait pour la spiritualité dans la vie privée
00:34:49L’ostéopathie : En quoi permet-elle l’appel à la spiritualité ?
00:43:04La sortie de croyance : Pourquoi et comment ?
00:56:34La minute stupide
Icône donation

Grâce à vos dons
Garanti sans pub

Méta de Choc est gratuit, indépendant et sans publicité. Vous pouvez vous aussi le soutenir en faisant un don :

Ressources
Pour aller plus loin

Ressources Épisode #3
De l’ostéopathie à la spiritualité New Age

Définitions :

Vidéos :

Interview radio :

Articles scientifiques :

Suggestions
Vous pourriez aussi aimer ...

Illustration de l’émission STREAM n°3, qui s’intitule : Bienveillance et scepticisme. Il s’agit de la photo de deux loutres, en gros plan, en train de se faire un câlin.

Bienveillance et scepticisme

Avec Virginie Bagneux, Richard Monvoisin et Élisabeth Feytit

Richard Monvoisin, didacticien des sciences, Virginie Bagneux, chercheuse en psychologie sociale, et Élisabeth Feytit parlent bienveillance.

Échangeons
Commentaires

Commentaires (6)

  1. Olivier
    Il y a 4 ans
    Bonjour. J'apprécie beaucoup votre podcast - que je vais d'ailleurs intégrer à mes tips tipee. J'ai trouvé cet épisode particulièrement intéressant, d'autant que votre interlocuteur force le respect et la sympathie. Peut être parce que certaines de ces interrogations me sont familières : les questionnements sur le besoin de croire, la prise de conscience qu'on est attaché à certaines idées mais qu'il persiste une interrogation sur la valeur de ce qui en découle du point de vue des connaissances ... (ce qui pose finalement une borne raisonnable à la fameuse "ouverture d'esprit").
  2. Élisabeth Feytit
    Il y a 4 ans
    Autrice
    Merci pour votre intérêt, Olivier, et ravie que cette émission vous ait parlé. Merci aussi pour votre intention de soutenir Méta de Choc. C'est important pour que cette entreprise ambitieuse se poursuive.
  3. Manon J
    Il y a 3 ans
    Très bon témoignage ! Je voulais savoir si vous parlez du cas de "Joe Dispenza" dans un de vos podcasts ? Et que pensez-vous de lui ?Je vois de plus en plus de jeunes qui s'intéressent malheuresement aux principes new age, loi d'attraction... Et il y a une personne notamment qui a écrit " Joe Dispenza, il explique ultra bien la loi de l'attraction mais d'un point de vue scientifique (ce qu'il se passe dans notre corps quand on change nos pensées, l'impact sur nos cellules et pourquoi parfois on a du mal à attirer quelque chose ou a changer notre personnalité", je me suis rapidement renseignée sur ce personnage et je découvre : "docteur Joe Dispenza, auteur, conférencier et chercheur reconnu, unit les domaines de la physique quantique, des neurosciences, de la chimie cérébrale, de la biologie et de la génétique" puis "un docteur en chiropratique". Enfin bref, je vois bien que cette personne fait de la pseudo-science et il vend ses formations à pris d'or. Mais il y a peu d'informations sur lui, comment faire quand on désire dissuader des personnes de rentrer de ce genre de système mais qui évoquent ce genre d'individus soit disant scientifique ?   Bonne journée à vous,  Cordialement Manon. :)
    1. Élisabeth Feytit
      Il y a 3 ans
      Autrice
      Bonjour Manon, Je ne parle pas nommément de Joe Dispenza mais ma série “Chroniques de la spiritualité contemporaine“ évoque en détail la Loi de l'attraction, la pensée positive et les figures d'autorité qui les justifient en invoquant physique quantique, biochimie et neurosciences. En l'occurrence, Joe Dispenza est chiropracteur. Il ne fait que donner une opinion personnelle qui va à l'encontre du consensus scientifique. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est léger. Mais effectivement, il est de plus en plus écouté. Difficile de faire entendre la contradiction à des personnes qui sont émerveillées par son discours. Peut-être ma série de chroniques vous/les aidera à démêler le pelote...
  4. Sylvie
    Il y a 3 semaines
    Bonjour, J'ai trouvé ce podcast très intéressant et je me questionne sur les expériences que j'ai pu avoir avec les chiropracteurs et ostéopathes en tant que sportive. Combien de fois j'ai pu rencontrer des praticiens qui ont tenté de donner des explications psychologiques et spirituelles à mes déséquilibres et mes maux pour lesquels je consultais sur les conseils de mon médecin ? Combien de fois j'ai dû changer de praticien face à l'inefficacité de la manipulation payée à prix d'or ? Mais parfois cela m'a permis de me soulager et d'aller mieux. La difficulté étant aussi de trouver un kiné assez professionnel et compétent (Beaucoup nous branche sur des machines et prennent des patients à la chaine. Je me suis souvent mieux soigné par moi-même avec des exercices en salle de rééducation). Ceci dit, qu'en est-il des praticien qui se contentent de manipuler et de travailler sur le squelette ? Qui sont engagés dans des formation en parallèle de leur métier de kiné ou de médecin ? comment ne pas entrer en confiance dans ces pratiques et leur efficacité quand c'est un médecin qui les pratique ? Et qui parfois donne des explication "new age"= c'est mon médecin qui l'a dit"? Ou "c'est mon ostéopathe qui l'a dit", puisqu'il y a des formations sérieuses qui débouchent sur un diplôme et que ces professions sont considérées comme du domaine médical par la plupart d'entre nous ? Lorsque j'ai mal je vais voir encore des ostéopathes....
    1. Élisabeth Feytit
      Il y a 2 semaines
      Autrice
      Bonjour Sylvie, votre expérience soulève deux questions importantes : - la difficulté à trouver un•e professionnel•le compétent•e et à l'écoute - la difficulté à savoir si une pratique est efficace, d'autant plus lorsqu'un•e professionnel•le de santé nous oriente vers une pseudoscience. Ensuite, beaucoup d'ostéopathes utilisent des techniques de kinésithérapie sans les nommer... Bref, tout cela est fort complexe. Merci de votre intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *