#21

Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale

Avec Rémi Rivas, consultant en design, marketing et innovation

J’ai rencontré Rémi Rivas à Paris. Il est consultant en entreprise dans le domaine du design, du marketing et de l’innovation. Pour son travail, mais aussi par passion personnelle, il s’est intéressé en profondeur à la manière dont les humains pensent, sont influençables et influencés. Et puis un jour, il a assisté au séminaire de quatre jours d’une grande figure internationale du coaching et la vision qu’il avait de lui-même et de ses connaissances en a été complètement bouleversée.

On peut être rompu•e aux outils d’influence, de marketing et de publicité, on peut avoir tout étudié des techniques d’embrigadement, de manipulation mentale et tout connaître sur les dérives sectaires, cela ne nous rendra pas moins susceptible de nous soumettre à qui en usera sur nous. Mon invité en a fait l’expérience à ses dépens. Il nous livre son témoignage et son analyse “d’expert“ de la question.

Comment savoir si on peut faire confiance à un coach ? Le coaching peut-il nous permettre de trouver l’harmonie dans notre vie ? Sur quoi se fonde la PNL ? À quel moment le coaching devient-il dangereux ? Quelles sont les techniques de manipulation mentale utilisées par certains gourous du coaching ? Comment éviter de succomber aux dérives sectaires ?

Des réponses dans cette série en trois volets.

1
c

Épisode #21.161mn
Tout ce qui brille n'est pas or

Qui est mon invité et d’où vient-il ? Rémi Rivas explique ce qui l’a mené à assister au séminaire de quatre jours d’une grande figure internationale du coaching. Il nous raconte l’avant-séminaire et le premier jour de cette plongée dans une expérience de motivation pure, menée d’une main de maître par un intervenant bien rôdé. Un moment clé qui permet de semer les éléments cruciaux vers le but final de cet événement.

Timecodes Épisode #21.1

00:01:37Qui est Rémi Rivas et d’où vient-il ? Témoignage à chaud à la sortie du séminaire, techniques de manipulation mentale, publicité, marketing, design, accompagnement en entreprise, psychologie sociale, scepticisme, l’occasion de passer du temps avec soi-même, faire le point, coût financier.
00:08:56Connaissance préalable de l’intervenant : vidéos, prestige, sentiment de sérieux, “la décision est le pouvoir ultime“, apprendre les clés du succès, comprendre ses émotions, d’où viennent les dérives du coaching ? réalisation de soi, guérison de maladies psychiques, méthodes de prêcheur de super church, qu’est-ce qui nous attire vers un coach ? charisme, magnétisme, fascination.
00:21:09Attrait pour le séminaire : sentiment d’avoir accès à un outil précieux, promesse de tout résoudre dans sa vie, le raccourci secret vers le succès, spiritualité, réussite professionnelle, relations interpersonnelles, PNL, pseudoscience dans le milieu professionnel, fausses informations, notre posture a-t-elle une influence sur nos pensées ? bon sens populaire.
00:31:17Arrivée au séminaire : enregistrement la veille, centre de conventions, stands de merchandising, crédit à la consommation, love bombing, se séparer de ses proches, offre de surclassement, renforcement de la motivation, confirmation de la décision, effet de gel, escalade d’engagement, recherche en psychologie sociale, cahier d’exercices textbook, disclaimer, étiquetage, valorisation de la personne pour la manipuler, dissonance cognitive, promesses outrancières, techniques commerciales, sentiment de ne pas être manipulable.
00:41:08Début du premier jour : liesse, musique, énergie contagieuses, exercice physique, pas de pause, couper le téléphone, séparation des proches, culte de la personnalité, comment transformer votre vie ? peurs, rêves, comment générer le succès et le changement dans sa vie ? phase de séduction, vous n’êtes pas cassé, vous êtes ce que vous pensez, relations de couple, réussite, corps, communication scénique, usage de l’anecdote, leader inspirant, exemple de réussite, exercices introspectifs, mise à nu, sophismes, épiphanie, partages en groupe, fragilisation sans prise en charge psychologique, déconstruire les repères, sortir de sa zone de confort, conditionnement évaluatif, on ne se rend pas compte qu’on est manipulé, exercice physique collectif en grand nombre, diluer l’identité individuelle dans le groupe, imitation sociale, ivresse de la foule, conditionnement pavlovien à des slogans, technique publicitaire de la simple exposition pour inciter à l’action.
00:58:10Le moment de bascule : cet événement est fait pour vous manipuler, reprogrammation mentale, soumission librement consentie, abandon de l’esprit critique.
2
c

Épisode #21.257mn
Jouer avec le feu

D’où que nous venions, quelles que soient nos motivations à croire telle ou telle parole parce qu’elle nous semble fiable et prometteuse, nous sommes toutes et tous vulnérables à ces techniques parce qu’elles jouent sur des idées auxquelles nous sommes toutes et tous sensibles : le désir d’accomplissement personnel, l’altruisme, la sensation d’avoir accès à une vérité rare et profonde, la possibilité de résoudre nos questions existentielles ou nos problèmes personnels.

Bien sûr, on peut ne pas être sensible à une promesse ou une autre, ou telle ou telle personne. Mais il y a toujours des idées vers lesquelles nous sommes attirées, servant une cause qui nous est chère, portées par une personne qui force notre admiration. C’est dans ce cadre qu’une manipulation mentale peut se mettre en place.

Timecodes Épisode #21.2

00:02:46La fin du premier jour : vente pyramidale, tout le monde veut devenir coach pour aider ses proches, cause noble, marcher sur des braises, rituel de passage, vivre un miracle, pensée magique, hypnose collective, l’illusion des charbons ardents, vulnérabilité émotionnelle, les dangers à sortir de sa zone de confort.
00:16:16Le deuxième jour : créer le désir, changement d’intervenant, technique d’amorçage, devenir quelqu’un de meilleur, visualiser ses rêves, formaliser ses objectifs professionnels et personnels, vous pouvez tout changer, cross-selling, témoignages de personnes dans le succès, preuve par l’exemple, projection dans une vie rêvée, motivation, multiplication des contacts physiques, sécrétion de sérotonine, un témoignage n’est pas une preuve, créer des attentes, fabriquer l’insatisfaction.
00:27:30Le troisième jour : manipulation ultime, dynamique de progrès continuel, offre de services, bundles, compléments alimentaires, séminaires d’entreprise, cours à l’université, club sélect.
00:35:18Dépasser ses croyances limitantes : hypnose de groupe, imaginer une vie libérée, imaginer le pire, transe collective, souffrance intime, la vraie horreur est hors-champ, renaissance, entrainement collectif, extériorisation, encouragement mutuel, augmente la dopamine, hystérie collective, incantations, technique de “la crainte puis soulagement“, détresse auto-infligé.
00:41:03La foule est prête à acheter : les gens sont déstabilisés, concert gratuit, matraquage publicitaire, démarchage agressif, vous êtes libre de saisir l’opportunité, technique du “mais vous être libre de“, sentiment d’urgence et de rareté pour passer à l’action, technique du “et ce n’est pas tout“.
00:45:22La prise de recul salutaire : tunnel de vente, parcours d’achat, générer un état de détresse psychologique pour inciter à l’achat, vente perpétuelle de l’étape d’après, rien ne change sauf la sensation d’aller mieux, persévération, rationaliser a posteriori la décision, identification à l’action, escroquerie, industrialisation de la souffrance d’autrui.
3
c

Épisode #21.358mn
Savoir ne suffit pas

Avec sincérité et générosité, mon invité continue de dévoiler pas à pas les rouages de ce qui s’avère être une vaste opération de mystification dont les participants en quête de succès et d’épanouissement de soi ne sortiront pas indemnes.

Que s’est-il passé le quatrième jour ? Et surtout, une fois que l’on prend conscience de la puissance des techniques de manipulation et de notre grande vulnérabilité à celles-ci, est-il possible de les déjouer ?

Ce troisième et dernier volet apporte son lot de réponses. Mais attention : pas de formule magique ici. Surtout, encore et toujours, une invitation à pratiquer la métacognition, la cognition de la cognition, c’est-à-dire la réflexion sur nos propres pensées.

Timecodes Épisode #21.3

00:01:25La réalisation au soir du 3e jour.
00:08:47Le quatrième jour : informer les autres, conseils sur le corps, la santé et la nutrition, convaincre les indécis, vouloir y croire, escalade d’engagement, ancien joueur compulsif de poker, renouer avec le réel et l’entourage.
00:16:57Le retour à la vie quotidienne : sentiment d’humiliation, loi du silence, auto-dépréciation, aggravation des problèmes, culpabilisation, pourquoi les grands séminaires de développement personnel ne marchent pas ?
00:25:38Motivation humaine et épanouissement personnel : tout ne dépend pas de vous, néo-libéralisme, quête continuelle de progrès, performance, responsabilité individuelle, il suffit de le vouloir pour réussir, poursuite du bonheur, méditation de pleine conscience, Miviludes, Mr Bonheur chez Google, on peut être altruiste et faire du mal.
00:31:10Changement de mode de pensée : pensée magique, besoin d’intentionnalité, refus du hasard, rôle de la révélation, envie d’y croire, il faut que la parole circule, la tentation de suivre un modèle.
00:38:36Les étapes du processus d’embrigadement : déstabilisation, état modifié de conscience, peur, plaisir, induction psychologique, induction physiologique, assimilation, urgence, dilution de la personnalité, enfermement, isolement social. Comment éviter d’être manipulé ? Éviter les grandes promesses, savoir revenir sur une décision, chaque décision doit être prise de manière indépendante, surendettement, délai de réflexion, principe de cohérence, technique du leurre, consulter d’autres personnes, la science fait violence au sens commun, la mémoire réinterprète le passé.
00:54:52La minute stupide.
Icône donation

Garanti sans pub
Grâce à vos dons

Méta de Choc est gratuit, indépendant et sans publicité. Vous pouvez vous aussi le soutenir en faisant un don :

L'émission en bref
Les meilleurs passages

Thème du mème :  | Citation : « J’étais fasciné par le magnétisme et la renommée de ce coach. Il expliquait qu’il avait les clés pour aller bien, réussir au-delà de nos attentes et rendre heureux nos proches. Moi, je voulais y croire, sauf qu’un raccourci secret vers le succès, ça n’existe pas ! » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Les dérives apparaissent quand la frontière devient floue entre la transmission d’outils pragmatiques à mettre en œuvre pour améliorer une technique, et des promesses du type “si vous y pensez très fort, alors le succès viendra et votre vie changera radicalement“. » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Ce coach nous dit qu’un potentiel extraordinaire sommeille en nous et que ce sont nos “croyances limitantes“ qui nous empêchent de nous épanouir. Il se pose en exemple, usant d’anecdotes et d’un grand sens de l’à propos. C’est très séduisant mais en fait, ça ne prouve rien… » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Quand pendant des heures on est guidé pour se remémorer les moments les plus beaux, les plus tristes, les plus puissants de notre existence, on est bouleversé. On se retrouve galvanisé, heureux et plein de gratitude pour la vie. Mais particulièrement vulnérable aussi. » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Le séminaire entier est pensé pour créer un sentiment d’urgence et de rareté. Le coach nous pousse à l'action et surtout à la dépense. L'objectif premier est de nous faire acheter notre prochain ticket, avant même que nous ayons quitté les lieux. » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Quand on est engagé dans le processus, il devient difficile d’être réceptif aux mises en garde. On n’est plus là pour se poser des questions, mais pour trouver des réponses. Même quand j’ai réalisé que quelque chose clochait, mon cerveau a tout fait pour repousser l’idée. » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Je voulais dénoncer ce que j’avais vécu mais pour ça, il fallait que j’admette combien j’avais été naïf et suggestible, et combien je m’étais manipulé moi-même. C’est tellement douloureux et humiliant d’avoir été abusé qu’on a envie de tout mettre sous le tapis. » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Ce n’est pas parce qu’on veut sincèrement aider qu’on a le droit de raviver des traumas. On peut être altruiste, animé des meilleures intentions, et aggraver une situation. L’accompagnement, c’est une affaire de professionnel et ça demande des connaissances solides. » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Il est illusoire de croire que vous ne serez pas manipulé. Nous le serons tous. Il n’y a aucun lien entre l’intelligence, la connaissance des procédés de manipulation et notre capacité à nous faire avoir. On peut tout de même se fixer des règles pour en limiter les effets. » Rémi Rivas. | Auteur.rice : Rémi Rivas | Émission : Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale | Image d'illustration :

Ressources
Pour aller plus loin

Ressources Épisode #21.1
Tout ce qui brille n'est pas or

La PNL :

  • PNL (Wikipédia) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Programmation_neuro-linguistique
  • Critique de l’idéologie de la Programmation neurolinguistique (PNL), par Elwis Potier (POUR, 2008) : https://www.cairn.info/revue-pour-2008-4-page-22.htm
  • Eléments pour un procès de la PNL, de Yves Winkin (MédiAnalyses, 1990).
  • The Clinical Efficacy of NLP: A critical appraisal, de Lisa Wake, Richard Gray et Frank Bourke (Éditions Routledge, 2013).
  • Sciences and Education: In the mind’s eye. Enhancing human performance (Éditions Daniel Druckman and Robert A. Bjork, National Research Council, National Academy Press, 1991).

Nos comportements ont-ils un impact sur nos pensées ?

Quelques techniques de manipulation :

Ressources Épisode #21.2
Jouer avec le feu

Marcher sur le feu :

Quelques techniques de manipulation :

Autre :

Ressources Épisode #21.3
Savoir ne suffit pas

La manipulation mentale et comment en sortir :

Ouvrages de référence :

  • Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens, par Éric-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois (PUG, mars 2014).
  • Influence et manipulation – Comprendre et maîtriser les mécanismes de persuasion, de Robert B. Cialdini, 2004 (First, septembre 2021).
  • Psychologie de la persuasion et de l’engagement, de Fabien Girandola (Presses Univeau Franche-Comte, décembre 2003).
  • 100 petites expériences en psychologie du consommateur : pour mieux comprendre comment on vous influence, de Nicolas Guéguen, 2005 (Flammarion, décembre 2017).

Néolibéralisme :

Autre :

Suggestions
Vous pourriez aussi aimer ...

Échangeons
Commentaires

  1. Passionnant ! Merci Rémi pour partager cette expérience hallucinante !!
    Alors en vous écoutant pendant les 10, 20, 30 premières minutes… je me suis demandé si vous alliez enfin lâcher le nom de ce fameux « intervenant » !!? Suspense insoutenable !!

    Du coup je suis allé le trouver sur le net car j’en avais déjà entendu parler, mais ce n’étati pas si évident, l’offre en la matière étant… délirante ! Peut-on le citer en commentaire pour vous décharger peut-être d’une responsabilité morale ou juridique ? Ou ménagez-vous simplement votre effet ? 😉

    En tout cas tout le monde aurait intérêt à savoir de qui on parle. Ca me semble important vue l’influence mondialde de ce monsieur : il est indispensable de l’identifier comme le manipulateur critiqué ici…

    Par ailleurs, une précision : votre critique globale vaut tout à fait pour tous programmes de coaching en ligne, séminaires coûteux, qui extorquent et ne proposent effectivement aucun accompagnement ni suivi, et sans doute pour la PNL dans sa globalité qui semble une vraie coquille vide.

    Une précision cependant, vous définissez au début le coaching comme l’application de techniques de coaching sportif (donc de conseil pur) à des problématiques personnelles, émotionnelles, relationnelles, etc. On est très loin de la définition maintenant officielle du « coaching professionnel » par exemple, qui propose justement (est censé du moins) un cadre d’écoute, de suivi et d’accompagnement de ses clients, personnes ou équipes.
    https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/35563/

    On est d’accord, ça ne dit rien de l’efficacité des techniques utilisées et de leur véracité intrinsèque que je ne peux pas juger… Il semble qu’humainement il se passe quelque chose de sympathique, que l’objectif soit louable, le résultat plutôt positif d’après les personnes en ayant bénéficié ? Une sorte de « psychologie opérationnelle » en quelque sorte ? Mais on est peut-être devant un effet placebo positif à court terme et qui pourrait ancrer les personnes dans des effets pervers à plus long terme ? encore une fois, incapable d’en juger…

    Thème passionnant en tout cas par son sujet, l’humain, et sa montée en charge aujourd’hui, dans la foulée de des préoccupations bien-être et santé, bien connues maintenant pour être le terrain de jeu favori des gourous…

    Bravo encore et merci pour le travail d’alerte et de vigilance sur tous ces sujets !
    Hâte d’écouter la suite :))

    Gilles

      1. A un moment elle parle du titre « Pourquoi nous faisons ce que nous faisons ? ». Essayez de taper ça sur google dans la catégorie vidéos, peut-être que vous trouverez des pistes. Qui sait ?

    1. J adore ces témoignages. Incroyable de voir comment les gens tombent dedans, arrivent à se convaincre… à l heure des réseaux sociaux, des connaissances accessibles, on peut encore se faire avoir. Autour de moi, des amis que je pensais plutôt cohérents, informés sont allés vers des groupes de type. Le point commun est un vulnérabilité financière, une envie de changer de vie professionnelle. Qui fait des achats d appartement, qui, du coaching pour des familles. Souvent les mêmes méthodes : trouver d autres personnes pour avoir une com. Ce fameux système pyramidal. Merci pour tout ce travail qui deconstruit tout cela ! Prochain podcast : vous avez indiqué avoir suivi ces mouvements plusieurs années. Pouvez vous nous donner votre histoire un de ces 4 ?

      1. Bonjour Julie,
        j’évoque mon parcours dans le Shocking ! 8 et dans certains articles de presse que vous trouverez sur la rubrique “Presse“.
        J’égraine aussi des informations dans les émissions 🙂 Bonne écoute, bonne lecture !

  2. Vendre du vent, le vendre très cher. Je pense souvent au conte dur roi nu, l’histoire de deux filous qui font croire à un roi orgueilleux qu’ils ont découvert un tissu incroyable que seuls les gens intelligents voient… ce qui amène le roi à se promener au milieu de son peuple nu!…Vous connaissez?
    Je pense aussi à ce système si malin qui fait que pour pouvoir payer les séminaires qui coûtent si chers et continuer à « progresser » , une solution simple consiste à devenir soi-même coach pour gagner de l’argent, faire payer des crédules qui eux-mêmes deviendront coach pour « progresser »… Entrez dans la spirale!…
    Merci Méta de Choc de continuer à exposer ces dérives sectaires très peu dénoncées et pourtant si malfaisantes! Bravo!

  3. Bonjour

    Merci pour cette série très intéressante… Un témoignage n’est qu’un témoignage mais çà permet vraiment de se mettre à la place de quelqu’un qui a subi une telle emprise et permet de se rendre compte à quel point on est vulnérable.

    Petite question : durant l’épisode 3 un peu avant la minute 39, l’intervenant cite un document du « centre contre la manipulation mentale ». Serait-il possible d’avoir la référnce du document que je ne vois pas dans le ressources de l’épisode ?

    1. Bonjour Gilles,
      ravie que cette série vous ait plu.
      Le document auquel Rémi Rivas fait référence dans l’émission se trouve dans les ressources sous le nom “Techniques de déstabilisation (CCMM)“.
      Bonne lecture, bonne réflexion !

  4. Interessant… je vous suis dans un contexte tel qu’expliqué… des séminaires de groupe avec un conditionnement (musique, lumière, groupe,…), mais est ce que vous considérez toujours le coaching comme néfaste lorsqu’il s’agit de rencontre en face à face et que le coach par son questionnement et ses exercices aide la personne à trouver ses propres solutions? (Sans suggestions, sans conseils du coach,… etc).

    1. Bonjour Véronique,
      cette émission n’a pas pour but d’expliquer ce qu’est ou n’est pas le coaching, mais de donner un exemple de l’exploitation de ce marché par les manipulateurs. Comme dit à plusieurs reprises dans la série, le coaching en tant que tel n’est pas condamné, du moment qu’il offre des outils précis et fiables, et qu’il ne vire pas au motivationnel flirtant avec la pensée magique : “si tu y crois très fort alors tu réussiras“.

  5. Merci mille fois pour votre émission Elizabeth. Ce podcast-ci était particulièrement « velu » comme on dit. Ce gloubigoula de croyances, de néolibéralisme et de manipulation fait froid dans le dos…Merci de nous donner quelques clés d’auto-défense.
    Également ravie de retrouver Hacking social comme référence 😉
    Bonne continuation à vous.
    Flo

  6. Bonjour, je ne saisis pas bien quel est votre vision des méditations de pleine conscience abordés lors du dernier épisode de ce témoignage. Pouvez-vous m’en dire plus ou me partager un lien à ce sujet ?
    Merci pour votre excellent travail.

    1. Bonjour Lucie,
      merci de votre intérêt.
      Notre propos est de dire qu’introduire la méditation dans le milieu du travail peut vraiment poser problème lorsque cela détourne de la question collective des conditions de travail, sous couvert de bien-être individuel. Il apparaît que bien souvent, c’est un moyen d’éviter les questions qui fâchent et de rendre responsable le salarié de son propre bien-être au travail.
      Concernant la méditation au sens large, j’ai écrit deux billets qui vous donneront une idée de ce que j’en pense de cette pratique :
      – Aaah, la méditation… : https://metadechoc.fr/aaah-la-meditation/
      – Bonnes résolutions : et pourquoi donc ? https://metadechoc.fr/bonnes-resolutions-et-pourquoi-donc/
      Et plus précisément sur la méditation de Pleine conscience, il est intéressant de savoir que c’est une pratique qui émane directement du Dalaï Lama et d’un dirigent de l’Institut New Age Esalen. Rien de très neutre, hélas, dans la diffusion de cette pratique dans la vie privée comme professionnelle.

  7. J’ai écouté les 3 épisodes j’ai trouvé votre travail remarquable, excellent…merci à Rémi également qui est très percutant. J’ai partagé avec les proches et sur les réseaux.
    La seule interrogation c’est pourquoi assimiler (au 3ème épisode) la méditation pleine conscience à la pensée magique ou à ce genre de dérives ? Je ne comprends pas du tout le rapport.

    1. Bonjour,
      merci de votre intérêt.
      Ce qui est dit dans cet entretien, c’est que la méditation est clairement instrumentalisée dans le milieu du travail comme diversion face à un mal-être bien plus lié aux conditions collectives de travail qu’à un problème personnel, qui serait à résoudre individuellement. En cela, la méditation dans le milieu professionnel est un cache-misère de l’exploitation humaine.

  8. Merci pour ce podcast très éclairant et instructif, qui m’aide à mieux voir où et quand je me suis fait roulée, et où quand et comment j’ai appris à rouler en apprenant ces méthodes via divers coachs. Ce qui me choque c’est à quel point c’est présent aujourd’hui dans le monde de l’entreprenariat notamment, et comment on se fait retourner le cerveau en nous amenant par exemple qu’on doit en avoir un problème avec l’argent, avec l’abondance, avec le bonheur… comment on crée du manque et on nous pousse à croire qu’on est d’une certaine manière pas normal, et que notre « véritable nature » n’attend que nous etc
    Je me revois glisser vers ces croyances comme des certitudes depuis bientôt 15 ans, et me laisser envahir particulièrement il y a un peu plus de 3 ans après une rupture amoureuse, alors que je me suis retrouvée en situation de grande vulnérabilité émotionnelle, professionnelle et financière. Je m’accrochais à ce que je pouvais, et avec le recul je vois à quel point je me suis fait entuber en apprenant ces procédés pour vendre mes prestations (j’étais à mon compte en tant qu’accompagnante), et comment je les ai utilisés à mon tour avec d’autres. Je sentais que quelque chose n’était pas juste mais je l’ignorais sciemment car j’avais appris à croire que c’était mon rapport à l’argent et à l’abondance qui était problématique, et que c’était tout à fait normal d’agir ainsi, à amener les gens à prendre des décisions dans l’urgence, à les amener dans l’émotionnel, à les amener à plonger dans leurs inconforts pour après leur présenter LA solution.
    Le processus de décroyance a commencé à l’automne dernier, en prenant conscience que j’étais dans le déni et que ma situation ne faisait qu’empirer : je suis endettée, seule, et le plus difficile pour moi est de rencontrer la honte de m’être fait avoir, d’avoir été abusée, et d’avoir moi aussi voulu croire à tout ça, à la pensée magique etc. Vos émissions et témoignages m’aident à mieux m’accueillir, alors que je constate que même quand on sait, c’est très tentant pour notre cerveau d’y croire, surtout lorsqu’on s’est mis à détester le monde conventionnelle et qu’on cherche une communauté de remplacement.
    Je suis en train de quitter tout ce monde, et je constate les dégâts chaque jour avec amertume, et joie de voir enfin en même temps. Esprit critique, bienvenue!
    Merci pour vos émissions, c’est libérateur, c’est un désenchantement nécessaire
    Julie

    1. Merci pour ce partage plein de sincérité, Julie. Il est si compliqué et douloureux de se rendre compte qu’on a été abusé•e mais qu’on a aussi contribué à la perpétuation d’une système abusif. Bravo pour cette démarche de questionnement en tout cas, et heureuse que mon travail vous soit utile.

  9. Hello,

    Un ami m’a envoyé cela. Merci à lui et merci à vous. C’est bien de communiquer sur ces dérives.
    Les arnaqueurs jouent sur les peurs : de l’échec, de la maladie, de perdre quelqu’un ou quelque chose.
    Toujours garder son sens critique et parler aux amis quand on se sent plonger voire un psy. Banal me direz-vous. J’ai failli plonger il y a dix ans. Mon mari m’en a empêchée.

    Éduquons nos enfants à l’esprit critique.

  10. Bonjour, j’ai découvert le podcast il y a une semaine. Et j’adore. Dans celui ci la référence au petit de traité de manipulation des honnêtes gens m’a mise en joie. Ce livre,que j’ai lu après des études de commerce, a été décisif dans ma façon de voir le monde, de remettre en question ce que les gens me disaient, ce qu’ils voulaient me faire faire…Mais je reste persuadée que dans la manipulation comme ailleurs nous ne sommes pas égaux et que certaines expériences précoces ou traits de caractère nous y rendent plus ou moins sensible. En tout cas un grand merci pour cette initiative !

  11. Je viens de tomber par hasard, en surfant sur les réseaux, sur vos podcasts.
    Vraiment J’ ai passé un moment très instructif avec ces 3 podcasts car dans un 1er temps j ai été captivé par cet homme dont vous parlez dans ce podcast. J’ ai acheté un de ces livres et heureusement que je n avais pas les moyens d aller plus loin et que j ‘ ai un coté méfiant envers ces grands orateurs.
    Je suis passionnée par tous ces thèmes développement personnels. J ai adore comment vous avez décortiqué ce séminaire en expliquant les comportements humains.
    Pourriez vous envoyer Rémi à un séminaire de David Laroche ? 😉

    Felicitation pour vos podcasts de grande qualité.

    1. Merci de votre intérêt, Karine. Le développement personnel est abordé dans différentes émissions. J’espère qu’elles nourriront votre réflexion.

  12. Ce témoignage est très parlant et instructif. Intéressant et effrayant de voir comme une personne charismatique avec de gros moyens, peut influencer votre désir de transformer votre vie en vous manipulant à outrance. Surtout dans des périodes plus difficiles. J’ai vécu il y a 30 ans déjà l’emprise d’une secte par amour et il m’a fallu quelques années pour m’en sortir financièrement et psychologiquement. Malgré cette expérience, j’ai continué ces dernières années à flirter avec le New Age en pensant que c’était plus bienveillant et moins dévastateur. Je suis en train de réviser mon avis et d’adopter une vigilance que j’espère efficace. Ce que je constate c’est que si je ne m’impose pas un cadre, un budget cela peut devenir assez rapidement invivable. Je m’enferme dans mes propres certitudes en étant convaincu que seules les pensées positives et la répétition de mantra vont m’aider. Fort heureusement j’ai un entourage qui reste assez sceptique face à ces pratiques.

    1. Merci de votre intérêt, Daniel, et bravo pour votre démarche de questionnement vis-à-vis de vos propres modes de pensée !

  13. Passionnant, merci pour vos enregistrements !
    J’ai deux choses qui me viennent à l’esprit. La première, une simple observation personnelle, les techniques de manipulation citées dans le troisième épisode me rappelle avec malaise quelques épisodes de la campagne de vaccination récente. J’aimerai bien que cela soit analysé avec la même minutie (les techniques marketing adoptées en politique par exemple).

    La deuxième vient d’une réflexion personnelle sur le plus long terme. On sait que pleins de gens sont « pris dedans » (comme dans ce programme coaching). Mais quant est-il des gens comme Rémi ? Pourquoi ça ne « marche pas » avec tout le monde ? Vous l’abordez très vite à la fin du 3e épisode. Pourquoi certaines personnes sortent d’un coup (souvent violemment) de l’évidence ? D’où vient cette capacité à s’extirper de ce qui nous paraissait évident, au prix d’être marginalisé, incompris et seul ? Je n’aime pas trop poser la question de cette façon mais y aurait-il aussi un rôle ou une raison sociale à ce que des gens soient critiques, même en minorité ? Y a-t-il un bénéfice individuel ou pour la collectivité ? Et comment le cerveau le permet, quel est le déclencheur, la disposition mentale pour ? Beaucoup de questions qui se posent…
    On parle souvent de l’emprise mais et le processus qui fait qu’on en sort (souvent de soi-même) ? Ce que je trouve être plutôt réjouissant ou plein d’espoir.

    1. Merci de votre intérêt, Lucie.
      Les figures politiques utilisent beaucoup les outils de manipulation de la rhétorique. Il serait effectivement intéressant d’en faire une émission !
      Concernant les mécanismes de la sortie d’emprise, ils restent encore bien mystérieux car sans doute pas en lien avec une cause unique mais sans doute plus une conjonction de multiples facteurs personnels, sociaux et conjoncturels. Les témoignages proposés sur Méta de Choc sont une tentative d’exploration de ces mécanismes.

  14. Bonjour Élisabeth,
    Je découvre ce podcast, tardivement à mon goût! Cette série sur le coaching m’a glacée le sang.
    J’ai le sentiment d’avoir reconnu le coach dont vous parlez. Il s’agit d’une personne dont j’ai écouté des podcasts et regardé des vidéos. Beaucoup. Je les avais trouvés d’un premier abord très motivants. Je me laissais portée par son histoire personnelle qui m’a touchée. Un sentiment de « mais oui tout est possible en fait! » J’ai commencé à douter le jour où je me suis inscrite pour participer à une conférence en ligne gratuite. Le mail disait en gros « il n’y a que 1000 personnes qui pourront se connecter alors ne laissez pas passer votre chance et soyez rapides ». J’ai trouvé la démarche très « commerciale ». Je me suis donc connectée à l’heure et j’ai suivi la vidéo. Elle promettait en effet la transmission d’une technique secrète, et au bout de 50 minutes, j’ai laissé tombé, car ça tournait en rond. J’étais dans une période positive dans ma vie, dans le sens où je ne me sentais pas vulnérable comme j’ai pu l’être quelques années en arrière. J’ai l’impression d’avoir des warnings. Et dans le cas de cette personne, ça s’est allumé. Mais si j’avais été mal?
    Je me suis mise à flipper car je me suis projetée dans le témoignage. J’ai été très touchée par la détresse que ce cycle de conférence a provoqué chez l’intervenant. Je suis choquée de la méthode et du but. Et j’ai un sentiment de « trahison », de la part de ce coach, car j’ai visionné beaucoup de son contenu, j’avais une impression d’une personne qui voulait faire le bien, et je sens que ce n’est pas le cas du tout…
    Je me dis aussi que je me trompe peut-être de personne, et c’est aussi ce que je trouve très dérangeant. Car s’il ne s’agit pas de lui, il y a d’autres coachs qui fonctionnent exactement de la même façon!
    Merci de ce que vous faites, merci de mettre le bor**l dans ma tête! en effet ça pique, mais c’est délicieux!

    1. Merci pour ce partage, Aurélie.
      De nombreuses personnes utilisent ce type de stratégie de manipulation, et avec succès. C’est un fait. Elles jouent effectivement sur les moments de questionnement ou de faiblesse des gens, sans vergogne, pour leur bénéfice personnel.

  15. Bonjour,

    A propos de la PNL, en voici l’origine : Richard Bandler et John Grinder sont allés observer des séances de Milton Erickson, Virginia Satir et Fritz Perls. A partir de ces observations, ils ont cherché à élaborer des modèles reproductibles.
    Or, pour bien des psychothérapeutes et intervenants aujourd’hui, ces protocoles représentent plutôt des recettes superficielles, alors que l’accompagnement thérapeutique devrait se baser sur des connaissances en psychologie clinique, cognitive et génétique, en psychopathologie et psychologie sociale, anthropologie…
    N’importe qui ferait une formation de quelques week-end pour s’approprier ces modèles (business business). On observe les mêmes dérives pour l’hypnose thérapeutique, qui est simplement un outil que l’on choisit, combine et adapte en fonctions des situations, en prenant en compte les feedbacks apportés par les personnes accompagnées, en adaptant les échanges, tâches, outils en prenant en compte de multiples paramètres ). Je (psychologue clinicienne) utilise plein de choses évidentes dites de cette approche (sans me référer à la PNL) : langage non verbal, reformulation, synchronisation… (Bandler et Grindler ne les ont pas inventées mais prétendent les utiliser de façon simpliste et superficielle.)

    Voili voilou !
    Grand merci pour votre travail et bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.