#23

Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle

Avec Geoffrey L'anonyme

En 2014, l’ONU vote en faveur de l’instauration d’une “journée internationale du yoga“ sous l’impulsion du Premier ministre nationaliste indien. En 2021, celui-ci vante les “vertus protectrices“ de la pratique contre le coronavirus, dans un pays ravagé par la pandémie.

Au-delà des manœuvres politiques et économiques, le yoga est le théâtre de nombreux scandales. Entre pseudo-médecine et abus en tout genre, des gourous à la renommée internationale jouent avec les aspirations d’Occidentaux en quête de Vérité, de guérison physique ou d’équilibre psychique.

Que peut apporter la pratique du yoga ? Comment éviter les dérives et identifier les signaux d’alerte ? Quels sont les mécaniques d’entrée dans une secte alors que l’on croit être en pleine possession de son libre-arbitre ?

1
c

Épisode #23.162mn
Petit Bouddha deviendra grand

De toutes les pratiques de bien-être, le yoga est sans doute la plus plébiscitée. Simple exercice physique pour certains, véritable chemin initiatique vers la sérénité, voire l’illumination spirituelle, pour d’autres, il est aujourd’hui pratiqué par 300 millions de personnes à travers le monde.

Geoffrey habite à Caen. Convaincu d’avoir trouvé une voie royale vers les secrets de la vie, il s’est engagé dans le yoga comme en religion. Dans cette série au long cours de 6 volets, il nous raconte avec acuité et humour son aventure spirituelle et les prises de conscience qu’elle a occasionnées. Un parcours riche d’enseignements, où les rêves d’accomplissement côtoient le drame.

Timecodes Épisode #23.1

00:01:41Geoffrey le petit Bouddha : enfance, quête de vérité, trouver les clés de la magie, sauver le monde, adolescence, spiritisme, naïveté, philosophie de vie, quel est le lien entre le mental et le physique ?, énergies, première année de médecine.
00:14:15Voyage au Népal : monastère tibétain, guerre civile au Népal, pensée positive, médecine tibétaine, première méditation.
00:23:37Deuxième année de médecine, initiation au Reiki, soigner à distance et dans le temps, stage de méditation Vipassana, dépasser ses limites pour développer des pouvoirs, survie en forêt, karma, réincarnation, S.N. Goenka, méditation laïque, croyances hindouistes, état de fragilité, crise existentielle.
00:41:07Quatrième et cinquième années de médecine : Erasmus en Allemagne, stage de médecine alternative, ventouses, homéopathie, lire dans les pensées, militantisme politique, clown activiste, urinothérapie, camp action climat, Notre Dame des Landes, stages à l’hôpital, vie quotidienne du médecin, confrontation à la vieillesse et à la mort, médecines parallèles chez les infirmières et aides-soignantes, recherche de bien-être, barreurs de feu, soignants anti-médicament, EBM Evidence-based medicine, culture scientifique chez les médecins.
00:52:12Découvrir le monde et la magie : être capable de discernement. à la rencontre de différentes classes sociales, wwoofing sauvage dans une ferme, Kundalini yoga, rituel de la Sadhana, respiration du feu, les kriyas, Yogi Bajhan, Hatha yoga, vertus médicinales du yoga.
2
c

Épisode #23.259mn
Trouver sa voie

Parallèlement à ses études de médecine, Geoffrey poursuit son voyage initiatique à la recherche des secrets de la vie. De pays en pays, de pratique en pratique, de squats en festival, ses expériences renforcent son désir de contribuer à changer le monde. Le yoga, dans ses différentes approches, semble porteur de réponses à la hauteur de ses attentes.

Au-delà du récit étonnant que nous offre généreusement Geoffrey, le but ici est de faire de la métacognition : cette drôle de démarche de réflexion sur nos propres pensées. Quelles sont-elles, pourquoi les avons-nous et quel est leur impact ? Telle est la question !

Timecodes Épisode #23.2

00:01:24Un médecin alternatif : luminothérapie, sonothérapie, irrigation colonique, effets secondaires des médicaments, retard de prise en charge, ordre des médecins, agence régionale de santé, expériences illégales sur les patients, centre de santé La Chrysalide.
00:04:43Le squat de Notre-Dame-des-Landes : théories du complot, face aux CRS, injustices sociales, massages, liberté, gâchis des supermarchés, villages occupés d’Espagne.
00:10:05En route vers le Togo : rhume au Maroc, urinothérapie, amaroli, Tal Schaller, sexualité tantrique multi-orgasmique, homéopathie, sungazing, respirianisme, pranisme, jeûne sec, prana, solution à la faim dans le monde, Miviludes, vivre pieds nus, inégalités sociales.
00:22:03Retour en France : poids des normes sociales, Kundalini Yoga Festival, service sevada, prof de yoga, tantra blanc, spiritualité vedantique, karma, illumination, SN Goenka, méditation Vipassana, yoga ésotérique, hindouisme, spiritualité tantrique, Shiva, Shakti, vinyasa yoga, hatha yoga, Histoire du yoga.
00:31:03Tantra blanc : posture, mantras, numérologie, flot d’énergie, sentir son aura, enfant indigo, ère du Verseau, Agama yoga, Hridaya, agriculture biodynamique, anthroposophie, être élémentaux, esprits de la nature, critique des vaccins et des médicaments, alimentation végétarienne, Hippocrate, Hongrie, psychologie, alimentation, jeûne spirituel, jeûne détox.
00:40:49Retour en études de médecine : faire le pont entre la médecine conventionnelle et les énergies, stage au CHU de Caen, arrêt de la médecine, soutien de l’entourage, gardien de nuit en institut psychiatrique, WebTV alternative, biodynamie, vaccins, théories du complot, souffrance d’étudiant externe.
00:47:05Initiation à l’Agama yoga : Mazunte, Mexique, Hridaya, chakras, karma, illumination, quels sont les objectifs du yoga ? santé, yoga thérapie, améliorer des aspects de sa personnalité, siddhis capacités paranormales, lévitation, lire dans les pensées, ubiquité, illumination, Bhagavad-Gita, sentir les énergies, perceptions et interprétations des sensations du corps, décalage entre les promesses et la pratique, ennui, doute, dissonance cognitive, 3e chakra, résistance de l'égo, combattre le mental.
3
c

Épisode #23.359mn
Être à la hauteur de l'enseignement

Geoffrey décide de s’engager pleinement dans le yoga Agama. Mais rapidement, l’idéal vient se confronter à un réel moins flamboyant que promis. Que va-t-il faire des informations contradictoires qui se bousculent à sa porte ?

Attention : ce qui suit peut heurter les oreilles sensibles.

Timecodes Épisode #23.3

00:00:55La théorie d’Agama : école en Thaïlande et au Mexique, ésotérisme, Swami, se dépasser, étiquetage, prise de distance avec l’entourage, formation de professeur de yoga, sexualité tantrique, mise en garde sur les rumeurs, postures, sentir les énergies, chakras secondaires, anatomie énergétique, Shambhavi Mudra, purification des nadis, exaltation, énergie du groupe, vie saine, alimentation végétarienne, différents niveaux d’apprentissage, échelle de progression de la scientologie.
00:18:01Premiers signaux d’alarme : tantra sexuel avec le maître, attribution du chakra principal, injonction au sexe, Shiva et Shakti, samadhi, féminisme, slow sex à l’écoute de son partenaire, formation au massage thaïlandais, Maha bras droit de Swami, exploitation humaine, sex doctor, orgasmes multiples, adoration du maître spirituel, rite de passage, jeûne à l’eau, nom spirituel donné par le maître.
00:34:09Pratiquer en France : masseur bien-être et professeur de yoga, mise en garde de sa mère, chakras principal et secondaires, don de clairvoyance, astrologie de l'âme, thème astral.
00:39:08Retour en Thaïlande : désillusion, engagement dans l’organisation de l’école, rumeurs de secte, scandale financier, démission du directeur financier, préserver la réputation de l’école, démission des coordinateurs, épidémie de chlamydia, confrontation avec Swami, sexualité sans préservatif, relativisme extrême.
00:50:44Accusation de viol : Somananda, yoni massage, guérison des traumatismes, égo spirituel, sauver l’idéal, conséquences karmiques, beauté de l’enseignement.
4
c

Épisode #23.460mn
La puissance de l'expérience

Que vaut vraiment notre esprit critique face au désir de magie ? Que vaut notre esprit critique lorsque l’expérience, le ressenti semblent apporter des preuves solides à l’existence d’un ailleurs ? Que vaut notre esprit critique face à ce qui nous meut et nous émerveille ? L’histoire de Geoffrey nous montre qu’il convient de rester modeste en la matière.

Porté par son idéal, il ouvre grand la porte à l’enseignement sacré de son maître. L’extraordinaire peut enfin se manifester ; chéri, travaillé de toutes ses forces et porté par tous ses espoirs. Et qu’apparaît alors ? Une coulée de boue, visqueuse et asphyxiante : la marque sournoise de celles et ceux à qui tout est permis et qui se permettent tout.

Attention : ce qui suit contient des propos choquants.

Timecodes Épisode #23.4

00:01:27Installation en Normandie : primauté de la croyance, blocage karmique, relativisation des violences sexuelles, nostalgie de l’école Agama, Maha bras droit de Swami, yogathérapie, emprise mentale, dissonance cognitive, satsang, état de transe, rechute, méditation collective, expérience d'illumination.
00:12:28Vivre à Agama : encouragement à la polygamie, féminin sacré, postures, Kundalini yoga, état modifié de conscience, addiction, burnout spirituel, peacock pause, posture du poirier, montée de kundalini, purification des nadis, bienfaits du yoga pour la santé, 15 jours sans sucre, montrer qu’on va bien.
00:27:42Discours contradictoires : sentiment de supériorité, fermiers de Shiva, adoration du maître, projection des adeptes sur le gourou, contradictions du gourou, encouragement au jeûne, diète macrobiotique, aménorrhée, kali yuga, énergie vitale, cherry picking, alimentation végétale, soirée LSD, double-discours, Osho, Maharishi Mahesh Yogi, méditation transcendantale, Beatles, David Lynch.
00:41:32Retour en Normandie : ateliers de yogathérapie, atelier bien-être féminin, effet placebo, accusations de viol sur Swami, enquête interne, Narcis Tarcau, sauver l’école, sauver l’enseignement, loi thaïlandaise sur le viol, agressions sexuelles en Inde.
5
c

Épisode #23.558mn
L'arbre qui cache la forêt

Quand on a été profondément investi, physiquement, émotionnellement, intellectuellement, socialement dans une pratique, quand elle est devenue si importante dans notre vie qu’elle contribue à définir notre identité, peut-on la quitter ?

Geoffrey poursuit le récit sincère et courageux de son odyssée. Une fois son maître spirituel tombé de son piédestal, que va-t-il faire de ses croyances ?

Attention : ce qui suit contient des propos particulièrement choquants.

Timecodes Épisode #23.5

00:01:00Les coulisses d’Agama : complicité des profs, culture du viol, prédation systémique, rabatteurs, facilitateurs, vitrine paradisiaque, rupture de confiance, silenciation des victimes, karma négatif, honte des victimes, profil du violeur, emprise mentale, massage du yoni, enquête interne, les raisons de l’acceptation, décor protecteur, climat féministe, évolution spirituelle, sortir de sa zone de confort, tantra rouge, dépasser les blocages, audit interne.
00:17:56Sortir du système : dénonciation publique de l’école de yoga, complicité inconsciente, vitrine idéale, honte, biais de surconfiance, sentiment de culpabilité, victime du système, Osho, Birkram, Mooji, mort du cancer, boire son urine, boire son sang menstruel, manipulation mentale, traumatisme, attire les personnes traumatisées, confusion, exploitation, esclavage moderne, trouble de stress post-traumatique, TSPT, PTSD, anxiété, flashbacks.
00:27:20Le réseau MISA : Narcis Tarcau formé dans une secte sexuelle en Roumanie, Mouvement pour l’intégration spirituelle dans l’absolu, mandat d’arrêt international Europol contre Gregorian Bivolaru, réfugié politique en Suède, arrêté en France, Hridaya yoga, Sahajananda, traffic d’être humain, terrain propice à la dérive, surveillé par la Miviludes et les associations de lutte contre les dérives sectaires, signalements, vomir pour se purifier.
00:36:10L’école d’Agama aujourd’hui : Narcis Tarcau nie les faits, cours de yoga en ligne pendant le confinement, atelier “Limite et consentement : le toucher conscient“, “L’art de mourir“, “le pouvoir de votre yoni“, lignée de yogis, plaintes internationales, manipulation et auto-manipulation.
00:41:34Remises en question : attachement aux croyances, rencontre de l’esprit critique, chaîne Hygiène Mentale, Tronche en Biais, Mr.Sam, yoga et zététique, chakras, doute méthodique, erreurs de raisonnement, biais de la tâche aveugle, médecine alternative, remise en cause de l'astrologie, corps causal, les limites de la science, corrélation n’est pas causalité, homéopathie subtile et ésotérique, difficulté à prendre du recul sur une expérience personnelle, études scientifiques sur l’astrologie, scepticisme, vaccins, arrêt des cours de yoga, SceptiCaen, sentir les énergies du corps, certitude d’avoir raison, raisonnement motivé, biais de confirmation.
6
c

Épisode #23.660mn
La richesse du doute

Au crépuscule de notre voyage dans la tête de Geoffrey, on entrevoit déjà le chemin parcouru, au gré de pratiques et d’idées qui peuvent paraître à certains d’entre nous bien éloignées de ce qui pourrait nous arriver. Le réflexe peut alors être de se sentir au-dessus de tout ça, de dénoncer des comportements inconséquents et des croyances irrationnelles.

Pourtant, dire que croire à telle ou telle chose est irrationnel n’a pas de sens. Parce que nos croyances sont souvent l’objet de raisonnements complexes et appartiennent à un système de pensée cohérent. C’est ainsi que des personnes intelligentes et cultivées peuvent croire à des choses extrêmes voire dangereuses.

À partir de ce constat, qu’est-ce qui peut nous faire prendre un réel recul sur certaines de nos croyances ? Peut-on et doit-on cultiver un doute méthodique sur tous les sujets de notre quotidien ?

Timecodes Épisode #23.6

00:01:59La vérification des croyances : effet Kirlian, plaques mucoïdes, hydrothérapie du colon, yogathérapie, détox, énergies vibratoires, acupuncture, auto-suggestion, effet placebo, auto-guérison, légende du tour de la corde, Kumbha Mela, Autobiographie d’un yogi, système de croyance complexe et cohérent.
00:17:32La différence entre science et croyance : présupposés invérifiables, valeur de l’expérience personnelle, valeur du doute, richesse de la démarche scientifique, dogmes du yoga, croyance irréfutable, le doute est un obstacle à l’éveil, les présupposés de la science, SceptiCaen, biais de surconfiance, incompréhension de la démarche scientifique, classes sociales.
00:25:53Que garder du yoga ou de la méditation ? abandon de la pratique du yoga, belles relations, plus grande tolérance aux croyances des autres, moins besoin d’avoir raison, recherche de la vérité, nadis, prana, respirianisme, modèle théorique des chakras, urinothérapie, Tal Schaller, blocage karmique, sortir de sa zone de confort, l’expérience personnelle n’est pas fiable, généralisation de son expérience personnelle, les bienfaits et les risques du tantra, slow sex, sexothérapie.
00:41:43La vie de sceptique : envie de vivre, continuité intellectuelle, déprime, rationalité, consensus scientifique, le scepticisme au quotidien, conscience que l’erreur est possible, massages, retour aux études de médecine, médecin généraliste, contact humain avec les patients, empathie des soignants.
00:48:21La porosité entre médecines conventionnelle et alternatives : croyances New Age, sophrologie, biais de surconfiance, reiki, réflexologie, barreurs de feu, médecines alternatives valorisantes dans le milieu hospitalier, homéopathie, acupuncture.
00:54:40La minute stupide.
Icône donation

Garanti sans pub
Grâce à vos dons

Méta de Choc est gratuit, indépendant et sans publicité. Vous pouvez vous aussi le soutenir en faisant un don :

L'émission en bref
Les meilleurs passages

Thème du mème :  | Citation : « Quand je pratique le yoga pour la première fois, je ressens des choses incroyables et je me retrouve dans un état de transe. Et puis, je vois que mon prof arrive à tenir les positions dingues, comme s’il y avait quelque chose de plus que ses muscles qui agissait en lui. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « L’essentiel des médecins n’ont pas une bonne culture de la méthodologie scientifique parce qu’ils ne l’ont jamais vraiment apprise. J'ai été persuadé pendant longtemps que j'avais eu un cursus scientifique, alors que non ! C'est une chose qui m'a fait beaucoup de tort. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « À l’hôpital, les soins alternatifs se développent souvent via l’équipe paramédicale qui est beaucoup plus au contact de la souffrance que les médecins, et a envie de la soulager. Sans conscience de nos biais humains, on peut y voir une efficacité supérieure au placebo… » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Au Kundalini Yoga Festival, une prof de yoga trouve incroyable la vitesse à laquelle j'apprends, vu mon jeune âge. Cette personne que je respecte énormément me dit que je suis un Enfant indigo et que je pourrais aller loin dans le yoga si je m’y mettais sérieusement. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Avec le yoga Agama, je me suis dit que j’allais pouvoir acquérir des pouvoirs efficaces pour aider l'humanité. Ça me faisait entrevoir des choses tellement plus fascinantes et tellement plus intéressantes que de continuer à souffrir dans mon stage d’étudiant en médecine ! » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Dans les milieux du militantisme écologiste et du yoga circulent énormément de théories du complot, de discours anti-médicaments et anti-vaccins. Au fur et à mesure, j’intègre un flot d’arguments que je trouve plutôt pertinents à ce moment-là, et ça me retourne le cerveau. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Dans cette école de yoga, on nous prévient que plus on avancera sur le chemin spirituel, plus les obstacles seront forts et seront grands, et plus on devra se dépasser et accepter des choses qu'on n’est normalement pas prêt à accepter. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « On nous expliquait qu'il valait mieux ne pas mettre de préservatif parce que ça limitait l'échange d'énergies, et que si on mettait de l'eau oxygénée sur les parties génitales, qu'on vérifiait l’odeur, on pouvait prévenir les IST. Il y a eu une épidémie de chlamydia… » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Pour la première fois, je vois ma mère tiquer, elle ne sourit plus : "Ça ressemble vraiment à une secte". Moi je suis sur mon nuage, hyper bien, c’est impossible à 100% que ce soit une secte. Elle a eu l’intelligence de ne pas insister, mais là, je me ferme un peu. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Je pensais que mon maître me connaissait mieux que moi-même. À chaque fois que j’étais seul avec lui, j’étais hyper mal à l'aise mais, en même temps, fasciné par lui. Juste ses yeux posés sur moi, j'avais l'impression qu'il voyait tous mes chakras, mon âme… Tout. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Dans nos cours de yoga, l’énumération des effets positifs sur la santé prenait une page et demi pour chaque asana (posture). Plus on avançait dans les niveaux, plus les postures étaient difficiles, plus la liste s'allongeait… Et plus je me disais : “c’est peut-être vrai !“ » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Quand j’ai vu que des yogathérapeutes travaillaient dans un hôpital en Bretagne en coordination avec des médecins qui eux ne connaissaient rien aux chakras, je me suis dit qu’il y avait forcément des études qui montraient des résultats supérieurs au placebo… En fait non. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Les 3/4 des élèves qui arrivaient à l'école étaient traumatisés physiquement ou psychiquement. Quand je vois à quel point j’étais prêt à tout pour le maître et l’école après 3 mois là-bas, si en plus j'avais été fragile et isolé, j’aurais pu facilement être exploité. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Une élève est morte des suites d'un cancer localisé du sein qui était curable. Elle avait 30 ans. Notre maître lui avait dit de faire une diète et beaucoup de yoga, et que ça irait. Un an plus tard, elle était métastasée. Sa mère se bat encore aujourd'hui contre l’école. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Au moment où le scandale a éclaté, je m’intéressais déjà à la zététique qui utilise la démarche scientifique pour étudier les croyances. Sans ça, je pense que j’aurais sauté dans une autre école, comme la plupart de mes copains restés plus que jamais dans l’ésotérisme. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Beaucoup de croyances sont interconnectées. Moi, c’est le Reiki qui m’a amené au yoga, qui m’a ensuite amené à l’homéopathie et à l’astrologie. Tellement de choses qui, par des redites, se valident les unes les autres et créent une cohérence interne qui semble fiable ! » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Au quotidien, on utilise notre expérience, notre empirisme et c'est normal, parce qu’on n’a pas la chance, le temps et l'intérêt de tout vérifier. Mais pour les questions importantes sur notre santé, notre avenir ou nos proches, l'expérience personnelle n'est pas suffisante. » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Avant, pour prendre une décision, je me fiais à mon expérience personnelle et à ce que disait mon maître ou les textes traditionnels. Aujourd'hui, c'est la méthode scientifique : y a-t-il un consensus ? Est-il récent ? A-t-il résisté aux tentatives de réfutation ? » Geoffrey L'anonyme. | Auteur.rice : Geoffrey L'anonyme | Émission : Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle | Image d'illustration :

Ressources
Pour aller plus loin

Ressources Épisode #23
Yoga, super-pouvoirs et secte sexuelle

Yoga :

Courants spirituels hindouistes :

Méditation :

Sens et sensations :

Thérapies alternatives :

Placebo et effets contextuels :

Activisme écologiste :

Le scandale Agama :

Le réseau MISA :

Autres gourous déviants :

Qu'est-ce qu'une dérive sectaire ?

Viol :

Scepticisme :

Émissions de Méta de Choc citées :

Suggestions
Vous pourriez aussi aimer ...

Story ! S01 E04

Bientôt la fin, et après ?

Avec les auditeurs de Méta de Choc

En 7e et 8e semaines de confinement, comment les auditeurs entrevoient-ils la fin de cette période faites de joies, de peines, de monotonie et de révélations ?

Échangeons
Commentaires

    1. Comme déjà dit sur une autre plate-forme, après avoir écouté les 3 derniers épisodes de la série dans la soirée de dimanche:
      « Encore une… de claque ! C’est … (merci) 🙏 »

      Ce à quoi j’ajoute; Ça ma plu…
      Oui… Beaucoup ! Encore… D’ailleurs…

      @Élizabeth, pouvez-vous passer à Geoffrey mes plus sincères remerciements pour son témoignage !
      Mon soutient, pour ce qu’il vaut…

      Pour une fois, j’ai regardé les commentaires sur YouTube sur les 3 derniers épisodes… Et… Oui, encore merci !!!

      Je continuerai à compléter sur la page de mon blog dédiée à MétaDeChoc -> https://cybermind.fr/fr/Mind/MetaDeChoc-FR-Elisabeth-Feytit-New-Age-ou-la-secte-aux-1-000-gourous/

      @Geoffrey & @Élisabeth
      J’espère que ma compagne, qui a subit 30 années de dérives trouvera un peu du réconfort nécessaire, dans ces témoignages.
      J’ai été bouleversé, entre colère et tristesse, comme souvent…

      Pour ma part je n’ai fait qu’un passage très léger dans ces « énergies » où j’ai fait la rencontre de ma vie…
      J’expliquais pourtant récemment à ma maman que c’est cette rencontre qui m’en a sauvée…
      Car je me suis longtemps amusé à dire, entre autre belle parole incongrues, que j’assène comme depuis toujours, « que je ne risque rien des sectes, car si je dois rentrer dans une secte, j’en serai gourou ! »…

      Mais, c’est une autre histoire, que je commence à déterrer, laborieusement !

      Merci de contribuer à cela pour moi…
      Merci surtout d’accompagner tout ceux qui cherchent un nécessaire soutient pour revenir dans la vie.

      J’espère un jour dépasser mes brèves introductions où je parsème sur mes différents billets de mon blog les retours et expériences dans ce monde alternatif.

      Mon blog de vulgarisation technique (Cyber) s’est augmenté avec de l’esprit Critique (Mind)…
      Cette nouvelle catégorie, entamée avec MétaDeChoc continue dorénavant avec mon étude, (en cours) sur “La Secte Aux 1.000 Gourous” (#LSA1KG) -> https://cybermind.fr/tags/LSA1KG/

      Bonne continuation à tous les 2 !
      Sincèrement…
      Gandalf (from the Conjurers)

  1. Bonjour Elisabeth, je viens d’écouter avec beaucoup de plaisir ce nouvel épisode (et j’ai vraiment hâte d’écouter les suivants!!).
    Un moment particulier du podcast m’a donné envie de rebondir: lorsque vous parlez des soignants qui, étrangement, s’intéressent aux médecines alternatives. Je fais partie de ces personnes.
    A l’hôpital, on ne me demande pas de prendre soin des patients (ni de moi, au passage !) mais de faire du rendement et du bénéfice… Puis il y a eu la pandémie par-dessus tout ça… Alors forcément j’ai été déçue, un peu perdue sur mes choix de vie… Et oui, j’ai peut-être trouvé plus de sens dans les médecines alternatives, clairement. Quand l’hôpital vous rend malade de stress, on ne se tourne pas vers lui pour espérer aller mieux…
    Il y a un an, j’ai commencé un « cursus » en aromathérapie notamment et j’ai découvert votre podcast entre temps.
    Celui-ci m’a permis de voir mes cours d’un autre œil et d’y voir les incohérences (coucou les références à ce bon vieux Rudolf ! Encore lui !).
    Doucement, je reprends confiance en la médecine « classique » occidentale et je remarque les petits dégâts de certaines pensées que j’ai pu avoir et que je peux désormais qualifier d’issues du new age ont pu faire (rien de grave, dans mon cas, juste un peu d’argent et de temps perdus).
    Bon, je ne sais pas si je vais jeter demain tous mes flacons d’huiles essentielles (peut-être que ça finira par arriver) mais je suis bien plus prudente dans mes affirmations et surtout, je les garde pour moi seule.
    Merci pour votre podcast qui m’a bien aidé dans ce processus de déconstruction, sur différents plans !

    1. Merci pour ce partage, Céline.
      La détresse des soignant•es est bien compréhensible. Et leur envie de se tourner vers des techniques alternatives aussi. Mais comme vous l’aurez compris, il est important de bien comprendre ce qu’elles recouvrent, quels sont leurs fondements et quel est leur impact réel. C’est souvent là que le bât blesse.

  2. Bonjour, super intéressant!
    Je fais du yoga depuis plusieurs années et heureusement je suis toujours tombée sur des profs assez soft côté croyances et qui ne nous bourraient pas le crâne.
    C’est dommage que ça vire souvent dans l’ésotérisme, la pratique physique est tellement bénéfique pour le corps et la gestion du stress! Clairement je ne pourrais pas m’en passer!

    Merci pour vos podcast hyper intéressants!

  3. Bonjour,
    Je n’ai écouté que le premier épisode, et j’entends parler de Kundalini yoga. Pour l’avoir pratiqué des années avec un fort investissement personnel tant corporel que théorique, je tenais à apporter une précision sur les origines, peut etre que cela est dit par la suite, que le Kundalini yoga est en lien avec la religion Sikh. Beaucoup de mantras et kirtans ( chants) sont tirés du Guru Grant Sahib, le livre saint des Sikhs. De plus, en Europe, et en Amérique à la base, Yogi Bhajan écrit dans son livre destiné à la formation des professeurs de kundalini yoga, que cette approche est adaptée aux Occidentaux pour les aider à sortir de l’alcoolisme et autres addictions aux drogues. Ses propos se retrouvent dans son livre de formation, ainsi que mille et un autre conseil, de comment faire la saddhana ( la pratique du matin quotidienne décrite par votre invité), à l’alimentation, le mental, le corps, la méditation, le couple, l’éthique du professeur, le tantra blanc, les propres expériences de vie de Yogi Bhajan avant d’en arriver à devenir professeur lui même, et j’en passe . Ce yoga est très dynamique, et fait beaucoup d’effet en général, car il sollicite le corps ( ou les 10 corps quand on suit la philosophie) par les mouvements, les diverses respirations ( feu, canon, narines alternées..) , les mudras ( positions des doigts qui agiraient directement sur le cerveau lui même et le champ magnétique) , les postures statiques ou mobiles plus ou moins faciles à tenir selon la force musculaire, etc.. : c’est le yoga du système nerveux par excellence et par ce fait, il peut entrainer des états de conscience modifiés, qui, s’ils sont repris « pour se raconter des histoires à soi même », peuvent amener à se croire supérieur ou doter de pouvoirs ou élu, ou je ne sais quoi d’autres. C’est une belle pratique, une fois débarrassée de tout le superflu narcissique, du discours ésotérique décollé, du but spirituel inatteignable et « hors sol », d’attentes « d’extraordinaire », ou de gratifications divines ( ou sociales, en devenant par exemple prof de yoga pour « se construire une belle image » ). Bref, ceci étant posé, je continue l’écoute. Merci 🙂

    1. Bonjour Sandrine. Effectivement à vous lire je vois que vous connaissez bien le Kundalini yoga.
      Ce que j’ai dit dans le podcast (et qui j’espère est clair) c’est que je vois encore des bénéfices à la pratique du yoga, sur le corps et l’esprit.
      Nous n’aborderons pas plus en détail le Kundalini yoga puisque ce n’est pas le thème central du podcast.
      Nous mettons l’accent notamment sur les dérives et sur les conséquences parfois très graves de ces dérives qui existent dans les milieux du yoga, en approfondissant sur une autre école de yoga ensuite.

      Vous dites que le Kundalini yoga est « le yoga du système nerveux par excellence ». J’ai entendu cela beaucoup aussi, et aujourd’hui je ne sais plus trop quoi en penser.
      Sans doute y a-t-il un peu de 2 choses derrière :
      – les exercices de yoga permettent un certain contrôle indirect du système nerveux autonome (mais du coup, pas spécifique au Kundalini yoga)
      – des croyances non vérifiés (notamment le yin et le yang, les 10 corps, etc.)

      Dans les notes plus négatives sur la communauté du Kundalini yoga, il y a notamment les dérives économiques (notamment la gestion des festivals, des dons, du château Anand etc, qui ont fait plusieurs scandales, au moins en interne) mais aussi et surtout les allégations sérieuses de viols et abus sexuels et de pouvoir à l’encontre de yogi Bahjan (mais si vous suivez les enseignements et la communauté, vous avez sûrement déjà vu passer cette information).

      Bref ici encore de mon point de vue, un monde plein de nuances, avec des pratiques bénéfiques mais aussi pas mal de théories véhiculées non valides (la numérologie de Shiv Sharan, les 10 corps, les kriyas avec leurs effets spécifiques sur la santé, sur le cerveau, les champs magnétiques, etc), et les mêmes dérives malheureusement que dans d’autres groupes similaires.

      En tout cas, merci de votre retour.

      Geoffrey

  4. Bonjour,

    J’écoute régulièrement vos podcasts et je les trouve souvent très intéressants. Et après une séance en position meta justement, je trouve que vos podcasts perdent en objectivité. Jugement de valeur, interprétation, généralisation et tout autre joyeux biais cognitif que vous êtes supposés identifier …
    Vous semblez très déçu de l’univers « alternatif » et vous chercher à confirmer votre croyance, « tous des abusées » « tous des manipulateurs » …
    Attention à la dérive sectaire 🙂 Dommage, il faudrait revenir sur votre ligne éditoriale et digérer votre passé. Oups pardon: Interprétation.
    Et oui comme vous le dites, l’analyse meta cognitive peut s’appliquer à tous les domaines et c’est passionnant, Oups pardon Jugement de valeur:-), mais pas seulement à propos des pseudo sciences, groupuscules alternatifs ou autre tendance ésotérique.

    Meta de choc Oui
    Chasse aux sorcières Non

    1. J’ai quelques questions :
      Pouvez-vous préciser ce qui dans cette émission vous paraît être de l’ordre de la généralisation, et les passages précis qui seraient le fruit d’un biais cognitif ?
      En quoi considérez-vous qu’une analyse critique des pratiques et idées (y compris scientifiques) représente une « chasse aux sorcières » ?

      Pour préciser ma démarche : le but de Méta de Choc est d’offrir un cadre pour identifier nos croyances, les comprendre et ensuite choisir pour soi-même si elles nous conviennent ou pas. Les témoignages étant systématiquement ceux de personnes sorties d’un mode de pensée qui ne leur convenait pas, y sont forcément abordés les moments de crise existentielle en lien avec celui-ci. Cela ne veut en aucun cas dire que telle ou telle pratique est mauvaise par essence. Là encore, chacun•e a à mener sa propre réflexion intime. C’est le but ! À côté de ça, les analyses d’expert•es déconstruisent les idées reçues pour nous permettre d’avoir une bonne compréhension de l’état des connaissances.
      Donc oui, Méta de Choc cherche systématiquement l’erreur, dans la tradition-même de la démarche scientifique (puisque l’on parle ici de doute méthodique et de scepticisme), pour se libérer un tant soit peu des scories de nos illusions. Oui c’est négatif par essence comme démarche et c’est ce que je trouve intéressant.
      Enfin, et c’est important, à la fin de toutes les émissions, on fait un bilan sceptique, on voit ce qui reste, ce qui peut être utile. On prend de la hauteur. Et en l’occurrence, dans 4 semaines (oui, il faut être patient•e !) j’échangerai avec Geoffrey sur ce qui lui semble bon dans le yoga et le tantra. Parce personnellement, je n’ai rien contre, sur le principe. Ce qui m’intéresse avec ce témoignage, c’est le processus cognitif de mon invité. Et si au passage, on peut informer sur certains risques, c’est bien aussi.
      Quant à l’objectivité, je n’y ai jamais prétendu, parce que ça n’existe pas, et ça ne m’intéresse pas ! Ma démarche ne consiste donc pas à dire quoi penser mais à offrir un cadre de réflexion par le questionnement.

  5. Bonjour et MERCI !
    Je partage votre podcast qui est d’une qualité et d’une actualité folles.
    Ce monde des croyances qui répond à une recherche de pseudo sciences rassurantes quand tout est incertain. La façon dont nos vulnérabilités servent de profit à des personnalités dominatrices, prêtes à tout pour nous faire perdre notre libre arbitre. Ne plus être maître de nos pensées, quoi de plus flippant ! Merci de vos éclairages subtils et aux courageux témoins de leurs propres endoctrinement. Et les soignants ne sont pas les moins sensibles aux appels des techniques ésotériques. Podcast INDISPENSABLE particulièrement aujourd’hui … en 2022…l’âme humaine reste toujours aussi sensible aux récits…

  6. Covidée, je découvre Méta de choc cette semaine et j’adore ! Merci ! Egarée dans la « spiritualité » pendant quelques années à la suite d’un deuil, j’en connais un peu les travers et cela fait du bien de voir remis en cause ce qui est tant à la mode aujourd’hui, malgré les scandales. Le récit de Geoffrey est passionnant, et glaçant à la fois. La description de ce Swami et de ses défauts visibles m’a fait penser à un livre pour enfants, lu dans les années 80 : Comment devenir parfait en trois jours, de Stephen Manes. Je le mentionne ici car il s’agit en fait d’une critique du développement personnel à destination des enfants, critique de toute forme d’emprise. Il m’avait beaucoup marquée à l’époque, ne m’a hélas pas empêchée de croire à certaines choses à un moment de ma vie mais il peut être utile. Bonne continuation. J’attends la suite et bravo pour votre travail.

    1. Merci de votre intérêt, Cécile, et merci pour la référence de livre pour enfants !
      Bon rétablissement à vous et à vendredi prochain !

  7. Bonjour Élisabeth
    Vous évoquez souvent le blog de Geoffrey et j’aurais beaucoup aimé le consulter mais il n’est pas dans vos sources.
    Est-ce un choix de votre part à tous les deux ou bien est-ce possible d’avoir le lien pour lire l’expérience de Geoffrey?
    Je vous remercie pour votre travail qui est passionnant.

  8. Bonjour, dans l épisode 4, il y a erreur, ce ne sont pas des mudras ( positionnement des doigts) mais des bhandas , les 3 fermetures principales pour faire monter l énergie . Merci 😉

  9. Bonjour,

    Je suis dubitatif quand vous parlez de tantra, qu’est ce que vous appelez misère sexuelle parce que vous semblez d’accord pour dire que ça existe mais je vois pas ce que ca veut dire.

    Encore un excellent épisode !
    Bien à vous

    1. Bonjour,
      en ce qui me concerne, la notion de misère sexuelle ne renvoie pas à un problème d’accès à la sexualité, mais à un problème de qualité des rapports amoureux et sexuels. Comme expliqué dans la série “Sexualité : un monde de croyances“, beaucoup de femmes hétéros font part de bien plus d’insatisfaction dans ce domaine que les hommes.

    2. Bonjour.
      La formulation de « misère sexuelle » n’est peut être pas terrible, mais cela regroupe a mon sens les personnes qui n’arrivent pas à trouver de partenaires et qui en souffrent, et les personnes pour qui leur sexualité n’est pas épanouissante, pas agréable.
      Il y aurait beaucoup à dire dessus, développé notamment par les sexologues. Mais c’est un sujet vaste et délicat, que j’ai creusé mais que je ne maîtrise pas assez pour savoir ce qu’il en est réellement dans la population et pouvoir en expliquer les nuances et détails.

  10. Wahouuu merci pour ce podcast! Bien que les épisodes soient long et nombreux, j’ai dévorer tous les volets de la série! Je trouve très intéressant la démarche sceptique de vérifier les « vérités » posées par les médecines alternatives par la démarche scientifique. Je vois d’un nouvel oeil certaines croyances grâce à vous. C’est toujours bon de garder un certain recul. Merci pour toutes vos recherches et une interview bien menée!

  11. Excellent et bonjour,

    Les parallèles avec Lérab Ling ( centre Bouddhiste dans l’Hérault ) sont époustouflant …Merçi pour ce travail!

  12. Témoignage Yoga :

    Bonjour, Podcast très intéressant.
    J’ai actuellement 29 ans et j’ai fait du Yoga pendant 5 ans.
    Aujourd’hui, je vais me rediriger vers du poids de corps ou natation car personnellement je n’y arrive plus vraiment et ne suis plus vraiment dedans…

    Lune de miel

    J’ai commencé le Yoga après 4 ans en salle de musculation. Je faisais à côté du Viet Vo Dao et de la Capoeira. Malheureusement, j’ai dû déménager et je n’avais plus accès à cette fantastique salle. (De plus, le temps et mes études m’en empêchaient également.).

    J’ai donc cherché et trouver des vidéos de Yoga « pour homme » sur un site alliant fitness et Yoga. Donc curieux, pourquoi pas et je me suis rapidement pris au jeu. J’ai commencé à faire des séances de Yoga d’une heure tous les matins à 5 heures. Hatha, Yin, Vinyasa, Power… Peu importe mais j’adorais faire cela. Je l’incorporais dans tout, manger Healthy (bon ce n’est pas mauvais en soi), Pranayama, nidra en fin de journée. Tout ne tournait plus qu’autour de ça en j’en faisais la promotion autour de moi. Je montais de niveau (Pigeon royal, Le paon etc…). J’en voulais toujours plus.

    Je faisais du Yoga pour la détente, me muscler et m’assouplir.

    Désillusion

    Je pensais que le Yoga allait pouvoir me faire un corps parfait (bon il l’a fait dans un sens), me redonner confiance en moi, faire en sorte que ma vie allait être rose et belle tous les jours jusqu’à ma mort… et bien non… Cette année, j’ai fais une pause de six mois car j’ai redécouvert avec envie ma passion du chant… Qui me rendait réellement bien.
    De plus, j’avais l’impression de tourner en rond dans le yoga, les mêmes postures, enchaînement… J’ai commencé à m’en dégouter petit à petit en fait… J’en ai eu marre de me lever tous les matins à 5 heures…Marre pendant les vacances d’en faire ou toujours de trouver dans la journée un moment pour en faire (Oui, difficile à caler entre chant, dessin, piano, écriture d’un roman et autre)…
    De plus j’ai commencé à m’autoflageller et me sentir responsable de cette situation…

    J’ai essayé de nouveaux enchaînements, autre type de yoga et même acheter un jeu de carte avec des asanas différents mes propres Flows mais impossible de pallier l’ennui grandissant..

    Sectarisme, pression et culpabilité

    Du coup, j’ai commencé à lire des articles sur le sectarisme lié au Yoga, dérive de pratique et lavage de cerveaux… De plus, j’ai eu vraiment du makl à dénicher sur Interne des témoignages d’anciens pratiquants qui ont arrêté leur pratique. Dès lors que je notais sur ma barre de recherche « Arrêter le yoga », « Marre du yoga » ou autre mot clé… Il y avait tout une ribambelle de raisons sur continuer le yoga, faire un autre type de yoga, faire une séance Détox ou pour améliorer son mental (Même pour soigner sa dépression). Et j’ai commencé à me sentir de plus en plus mal… Est-ce que c’est moi qui n’allait pas car je faisais mal mon Yoga au final et que j’en ressentais pas les effets bénéfiques ?
    Pire, j’étais allé sur des Forums dediés à ce sujet en parler. Malheur m’en a pris, je me suis fait l’ynché en place publique car je n’étais pas assez fort, pas assez investi, pas assez dévoué … On me disais de perséverer…

    Là encore sur Youtube, des commentaires de gens disant que ceux qui arrêtent ou parle mal du « Yoga » s’exposent à un mauvais Karma, ne sont que des méchant … C’est à vous faire sentir coupable de ne pas adhérer à cette pratique multi-millénaire…

    Positivité et Yoga pour tout et n’importe quoi

    Je me suis rendu compte qu’il fallait être dans une sorte de « super-positivité » en tout lieu… Limite le Yoga pouvait régler le problème de Faim dans la monde, la canicule etc… Manger Yoga, Dormir Yoga… En fait je sais que c’est une discipline mais je me suis réellement demander si cette discipline pouvait encore s’appliquer à moi… Car qu’on le veuille ou non, on change avec le temps ainsi que nos aspirations et envies (ainsi que notre corps)… Je n’avais plus envie de me « forcer »… Voilà le mot est lâché, je me forçais à réaliser une séance…

    Image de soi, corps parfait et réseaux sociaux

    Car oui, , les réseaux sociaux nous inondent de toutes nymphes ou autre Apollon sachant faire des poiriers à une main, des superbes Scorpions ou autre postures défiant les lois de la gravité et même de l’anatomie. Dans cette course effrénée aux likes, on nous montre des personnes sourires Colgates aux corps parfaits, nous culpabilisant et nous faisant comprendre que l’on devrait tous avoir le temps de faire des tas d’asanas et de manger en même temps un Buddha Bowl et de l’eau citronnée…Tout cela sur fond de maximes et autre proverbes « Positive Vibes Only ». On se met en avant dans des postures en se montrant sans défaut s’éloignant même de l’essence du Yoga… Un jour, quelque chose dans un article m’a frappé, transcendé… On parlait de Mahatma Gandhi qui était un des plus grand Yogi au monde et qui pourtant ne faisait sûrement pas des asanas complexe et là j’ai eu peut-être mon éveil.

    Problème de santé

    De plus, d’autres articles en sectarisme, pression etc m’ont amené à réfléchir. C’était sur diverses types de blessure que l’on pouvait se faire (s’en sans rendre compte) dans le yoga. J’ai récemment développé des tendinites aux épaules et souci d’articulation de poignet (réglés depuis)… Je savais que cela n’allait pas mais je forçais en me disant que je n’effectuais juste pas correctement une position et je n’écoutais plus mon corps..
    Le Yoga à fait le contraire de me rendre positif et m’a rendu amer et même déprimé…
    Quant à mon compagnon, sans même faire de posture difficile, il avait commencé à développé un tassement lombaire qu’il a régulé avec une reprise de la musculation…

    Arrêter d’être Zen et se foutre la paix

    Ce sont les titres d’articles de psycho et d’un livre qui m’a intéressé. Des nombreux médecins s’élèvent contre « l’apologie » du calme et du bien-être. A force d’être dans cette recherche, on se met encore plus de pression, de stress… Nous nous faisons une fausse idée du yoga et d’être Zen en général… Je dirais qu’aujourd’hui, ce qui me rend heureux, c’est surtout de faire des activités que j’aime ! Je fais un peu de poids de corps pour être bien et surtout parce que cela m’aide dans le chant…

    Nous ne sommes pas obligé de faire du Yoga, de la méditation si ce n’est pas notre caractère ou envie. Nous ne sommes pas pareils et il existe mille et une façons d’être bien et pleinement à soi et dans l’instant présent:)

    Yanis.

  13. Merci beaucoup pour vos émissions qui me permettent d’entrevoir des contrées que je ne connais que par ouie dire, c’est toujours enrichissant.

    Si je partage pour beaucoup les points de vues que vous développez, j’ai néanmoins une petite réserve sur les « médecines » alternative.

    Ainsi il me semble que lorsque Geoffrey dit lors du dernier épisode qu’une bonne partie des maladies courantes sont autorésolutives (leur guérison pouvant être donc prétée à n’importe quoi) ; puis lorsqu’ensuite il dit que le rôle du médecin comme il l’entend est dans l’écoute et que même un Doliprane ça peut calmer une affliction ; ….et bien on peut tenir là une certaine réhabilitation de l’homéopathie (où tout autre placébo).
    En effet, si il apparaît inconcevable (quoique malheureusement pas tant pour certain) de traiter une maladie grave ou pouvant dégénérer avec des pastilles de sucre, pourquoi dans le cas d’afflictions du quotidien évoquées plus haut donner du Doliprane dont on sait que si il est antalgique fort utile il est aussi mauvais pour le fois ?
    ‌Je ne suis surtout pas anti médicament ou autre, mais je pense que si l’habileté sociale d’un médecin à l’écoute, et la prescription d’un peu de sucre, peut avoir un effet quantifié et efficace, alors pourquoi ne pas la préférer à une substance ayant de possibles effet secondaire.
    Si l’effet placebo est corrélé au degré d’adhésion au traitement que le médecin suscite chez le patient, je ne vois pas pourquoi (dans les cas, je répète, qui ne nécessitent aucune autre prise en charge), je ne vois aucun problème à ce qu’un praticien habile administre pour le même effet une pastille de sucre à 2€ le flacon plutôt qu’un Doliprane.

    1. Bonjour Allan,
      merci de votre intérêt.
      L’effet placebo fait partie intégrante de la médecine conventionnelle. Il est étudié et utilisé.
      Mon invité ne dit pas qu’il donnera du Doliprane à tire-larigot mais que certains médecins se plaignent de devoir limiter leur action à ça dans certains cas. Lui, se réjouis au contraire que ses patients n’aient pas forcément besoin de plus pour aller mieux. L’idée n’est évidemment pas d’aller jusqu’à créer des effets indésirables mais bien de s’adapter aux besoins du patient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.