#14

Reiki, Tantra et emprise mentale

Avec Maud L'anonyme

Pendant mon Méta Tour, au volant de mon palace roulant, je me suis rendue en Belgique pour recueillir le témoignage de Maud, une personne qui souhaite rester anonyme et dont l’analyse sur son propre parcours m’a frappée par sa clarté et sa profondeur.

Qu’on en ait conscience ou pas, la spiritualité contemporaine est désormais omniprésente dans nos vies. Qui n’a jamais entendu parler de pensée positive, des Illuminati qui contrôleraient le monde ou de ces stages de développement personnel et de coaching qui nous promettent d’atteindre la “meilleure version de nous-même“ ?

Derrière un discours positif, souvent teinté d’Amour universel, de non-violence, d’estime de soi, de découverte de son potentiel le plus élevé, s’expriment en réalité une idéologie et ses dogmes.

Quand on cherche un sens à sa vie, on peut facilement se laisser séduire par la pensée magique, par des pratiques qui semblent pleines d’authenticité. Et lorsque l’on abandonne son jugement à celui ou celle qui dit savoir ce qui est bon pour nous, alors l’emprise mentale n’est pas loin.

1
c

Épisode #14.154mn
En quête de soi

Avant d’entrer dans les croyances spirituelles New Age, Maud a eu plusieurs vies ; entre auto-destruction et quête de sens.

Timecodes Épisode #14.1

00:02:44Une imagination fertile : contes, dessin, écriture.
00:06:09Une adolescence mouvementée : crise mystique, drogues dures.
00:15:23L’entrée dans l’ésotérisme : la féérie, le milieu médiéval fantasy, la sorcellerie, d’alchimie.
00:26:11Sous l’emprise d’un homme violent.
00:33:41En quête d’un nouvel équilibre. Entrée dans la spiritualité New Age : le Reiki, l’égo.
00:47:31L’initiation au Reiki (niveau 1).
2
c

Épisode #14.256mn
Voyage au bout du New Age

En recherche de repères à l’approche de la trentaine, elle a voulu trouver un équilibre et une source d’enseignements dans différentes pratiques dites “alternatives“. Elle était prête à grandir et à apprendre d’un milieu qui promeut l’authenticité, l’amour et la bienveillance.

Timecodes Épisode #14.2

00:01:25L’initiation au Tantra.
00:17:16L’assimilation de l’idéologie New Age : initiation au Reiki (niveau 2), Communication non violente (CNV), Jin Shin Jyutsu, EFT (Emotional freedom technique), tarot, Fleurs de Bach, psycho-généalogie, lithothérapie.
00:28:45L’isolement géographique et la soumission aux dogmes.
00:39:33Quand l’enfant paraît. Dépression et désespoir.
3
c

Épisode #14.351mn
Femme de gourou

Nous poursuivons l’exploration des processus mentaux qui peuvent nous mener à la croyance et le cas échéant à en sortir.

La suite et fin du récit de Maud nous offre un maginfique support d’analyse des croyants au sens large, mais aussi d’auto-éducation à la dissection de vos propres mécanismes de pensée. Son parcours n’a pas fini de nous étonner.

Timecodes Épisode #14.3

00:01:23Naissance d’un gourou.
00:12:50Déconstruction de la croyance : prise de distance avec Patrick, recherche d’arguments, retrouver son imaginaire.
00:23:10Déconstruction du gourou : délire messianique, sexualité débridée, emprise psychologique, communauté d’initiés.
00:32:02Reconstruire sa vie : partir, incidents avec sa fille, démarches judiciaires.
00:42:03Aujourd’hui : relation à sa fille, relation aux hommes, un entourage attiré par les croyances New Age.
00:47:34La Minute Stupide.
00:49:25Bonus !
“Tuas“, poème de Maud.
Icône donation

Garanti sans pub
Grâce à vos dons

Méta de Choc est gratuit, indépendant et sans publicité. Vous pouvez vous aussi le soutenir en faisant un don :

L'émission en bref
Les meilleurs passages

Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation :  | Auteur.rice : Maud L'anonyme | Émission : Reiki, Tantra et emprise mentale | Image d'illustration :

Ressources
Pour aller plus loin

Ressources Épisode #14.1
En quête de soi

Définitions :

Drogues :

Occultisme / Astrologie :

Reiki :

Autres pseudosciences / New Age :

Autre :

Ressources Épisode #14.2
Voyage au bout du New Age

Définition :

L’effet placebo :

Autour de la parentalité :

Personnalités et pratiques du New Age :

Origines et dangers du New Age :

Conspirationnisme islamiste :

L’arnaque de Kevin Trudeau :

Ressources Épisode #14.3
Femme de gourou

Contre les pseudosciences et les dérives sectaires :

Croyances New Age :

Films :

Suggestions
Vous pourriez aussi aimer ...

Script ! S01 E04

Les soins énergétiques

Par Élisabeth Feytit

Les soins dits “énergétiques“ attirent un grand nombre de personnes en quête de traitement “alternatif“ et de bien-être.

Échangeons
Commentaires

  1. « tu as »… C’est encore rester dans la posture où l’autre te fait quelque chose et que tu es victime… Position confortable qui est sensée rallier à ta position
    Alors que si tu reviens à la posture qui est : « j’ai permis cela », tu reviens à TA RESPONSABILITE. Désolée je ne souscris pas à ce parti pris qui dénigre l’autre, ce qu’il a fait. ET TOI MAUD prends le risque de TE DIRE REELLEMENT sans prendre appui sur l’autre, le new age etc…

  2. Même s’il ya emprise ce qui est condamnable , cela ne marche parce qu’il y a une faiblesse de personnalité au départ. Ne jamais croire mais expérimenter car même quelque chose de bon pour l’un ne l’est pas pour l’autre déjà.

    Bon il y a Tantra et Tantra , comme dans tout il y a du bon et du moins bon comme du mauvais… la science … la bombe atomique…
    Quand la joie, la légéreté et le rire sont la , ca me semble bon voir mathieu ricard par exemple

    merci pour ce témoignage , qui n’est qu’un témoignage même s’il est assez poignant

    bonne chance à Maud 

    1. Bonjour Jacques,
      Ce témoignage, comme tout autre, n’a effectivement pas valeur de preuve. Il ouvre cependant à la réflexion sur certaines pratiques courantes, voire constitutives, du mouvement New Age.

      Dire que l’emprise n’est possible que “parce qu’il y a une faiblesse de personnalité au départ“ me semble particulièrement cavalier et naïf. Nous avons tous nos points aveugles, nos moments de questionnement ou de détresse. Quand on s’intéresse de près aux dérives sectaires et plus généralement à l’emprise mentale, on constate qu’il n’y a pas de personnalité type chez les victimes. En clair, nous sommes tous susceptibles de tomber sous emprise à un moment ou un autre. Croire le contraire, c’est être d’autant moins capable d’identifier le danger.

      “La joie, la légèreté et le rire“ ne sont en aucun cas les gages d’une situation saine. Dîtes au membre d’une secte qu’il est en train de se détruire et il vous dira qu’il y est heureux et épanoui. Pourquoi ? Parce que notre esprit nous fait croire ce qu’il veut tant qu’on ne le questionne pas, et parce qu’il est rare qu’on se rende compte qu’on est sous emprise mentale. Ce n’est qu’après coup qu’un ancien adepte pourra voir qu’il était au plus bas et qu’il n’était plus lui-même.

  3. Bonjour Elisabeth,
    Je vous remercie pour ce travail de synthese et pour ces belles temogniages et recontres. Je vous ai decouvert il y a queques jours sur facebook suite a un lien en rapport a Jeanne Siaud Facchin qui as attiré mon attention. Et voila que depuis Meta de Choc ne quitte plus mes oreilles. Je fais partie des gents qui se posent beaucoup de questions et qui, heuresement pour moi, ont pu develloper leur libre arbitre. J’essaye de trouver ma juste responsabilité dans mes relations proches et lointaines. Je n’ai pas ecouté tous les episodes (cela me fera de l’audition pour encore quelques semaines…youpii!) mais, un des points commun entre ceux que j’ai ecouté est le fait que les protagonistes sont des Hauts potentiels. Sans tomber dans le mistique, je suis faciné par leurs capacitées de rebondir, re-créer leurs univers, tisser des liens et se retrouver. Merci de ce moyen d’expression qui me fait reflechir et m’enrichis en meme temps. Portez-vous bien!

  4. Bravo pour votre travail! Je l’ai découvert en cherchant, comme Maud, des arguments pour démonter des discours pseudo-scientifiques que je considérais jusque-là comme simplement farfelus, et que j’entendais par exemple dans des milieux écologistes (et donc plutôt critiques et scientifiques, sur certains points en tout cas!). Mais vous dites à la fin de l’entretien que ces croyances se répandent vite et touchent de plus en plus de monde. Sur quels données basez-vous cette affirmation? Je suis aussi étonnée par le lien entre développement personnel et croyances magiques. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet?

  5. Je suis, mais, bouleversée par ce témoignage. Parce-que ces univers ne me sont pas inconnus mais parce-que je ne peux m’empêcher d’imaginer ce à quoi j’ai échappé en prenant la décision brutale de couper tous liens avec eux.
    Ma compassion et mon soutien à Maud et sa fille, je leur souhaite mille bonheurs. Et ce poème…
    Merci d’allumer toutes ces lumières Elisabeth, de recueillir ses paroles et de les partager.

  6. Témoignage poignant.
    J’ai bien aimé le passage où Maud raconte son besoin de se réapproprier la richesse de son propre imaginaire, sa propre poésie, son individualité, qui s’étaient dissouts dans le prêt-à- penser du New age.

  7. Bonjour Elizabeth,
    J’ai écouté les deux premières parties avec Maud. Gravitant dans des sphères parfois New Age depuis 13 ans, je me sens proche de son témoignage. J’ai moi même de nombreuses critiques sur certaines pratiques, notamment en ayant côtoyé des enseignants dans leur intimité. Seulement, j’essaie de faire la distinction entre les exercices proposés et la personne qui les propose, comme cela se fait avec la majorité du personnel soignant psychiatrique ou psychanalytique qui peuvent être de très bon thérapeute et des humains complexes à vivre. Distinguer l’artiste et de l’œuvre, 
    De plus, j’ai eu à 95% des belles experiences où mon « non » etait accepté voir encouragé, ainsi j’ai rencontré sur mon chemin majoritairement des gens ouverts et non dogmatiques ou alors c’est moi qui est gardé mon esprit critique. Cette esprit critique est souvent un des piliers des philosophies à caractère bouddhiste.
    C’est là ce qui me met mal à l’aise avec les témoignage de Maud et encore plus avec celui de Gérard sous les écoles Steiner, j’entends deux personnes dans une posture victimaire qui, à quasiment aucun moment, ne parle de leur responsabilité dans leur choix. C’est une question que je te pose et que je me pose souvent, qui est responsable de ma vie, de mes choix? A quel moment, je suis l’acteur de ma vie en communion avec le monde qui m’entoure? Dans de nombreuses pensées, parfois millénaire tel le bouddhiste de nouveau, est exprimé que je suis 100% responsable de comment je vis les choses. Cette approche est différente de la pensée créatrice. Je ne crois pas au fait de créer la réalité qui m’entoure, par contre, il me semble que ma manière de percevoir le monde qui m’entoure m’est propre et que je l’ai construite avec le temps.
    Sur ces deux épisodes, j’ai plus la sensation d’une chasse au sorcière que d’une réflexion comme tu as peu le faire avec Odile Fillod ou Albert Moukheiber. Ce qui m’amène à deux dernières questions: quels sont tes biais? Quelles histoires nous racontes tu?

    1. Bonjour Marc,

      penser que nous sommes pleinement responsables de la manière dont nous ressentons et jugeons les choses, c’est ignorer le conditionnement humain, qu’il soit biologique, culturel, religieux, familiale ou lié à nos expériences passées.
      Bien sûr, chacun peut questionner ses conditionnements, et c’est justement ce que s’applique à faire Méta de Choc, mais ils ne peuvent pas être totalement éclipsées de nos raisonnements et décision. Très loin de là !

      Ensuite, ce que ces deux témoignages viennent montrer, c’est le poids de l’endoctrinement et de l’emprise mentale dans le cadre de dérives sectaires. Si ces notions vous sont inconnues, je vous conseille vraiment de vous pencher sur la manière dont la manipulation individuelle ou de masse s’opère et sur ses conséquences. Elles sont puissantes parce qu’elles répondent à nos schémas mentaux humains, face auxquels nous sommes tous bien démunis. Minimiser ça, c’est minimiser la responsabilité, et celle-là est à dénoncer, des manipulateurs et des personnes qui font de l’exploitation leur quotidien.

      Chacun a son parcours, ses forces et ses faiblesses pour se défendre, c’est un fait. Mais ne vous croyez pas prémuni, car vous aussi est perclus de conditionnements, comme nous tou•tes.
      Quoi qu’il en soit, libre à vous de préférer les entretiens d’analyse aux entretien de témoignage. Pour moi cependant, ils sont deux aspects indispensables de mon travail d’éducation à la pensée critique appliquée à soi.
      Merci pour cette réponse précise et rapide. Je ne fais pas du tout abstraction des conditionnements, ni du pouvoir que certaines pensées, sectes, ont sur moi ou les autres. Je suis le fruit de tout ce qui m’a précédé et ta réponse fait aujourd’hui parti de moi. J’ai beaucoup manipulé et été manipulé, j’ai beaucoup lu sur le sujet pour ne plus être démuni face à ça. Aujourd’hui, je considère que j’ai une part active dans mon acceptation d’un mensonge ou d’une manipulation.
      La question de la responsabilité, du libre arbitre sont palpitantes. Je ne pense pas que le libre arbitre existe mais j’aime croire qu’il existe, que je fais des choix, cela me permet de me sentir humain.
      Aujourd’hui, j’entends des discours qui m’interpellent, comme s’il y avait d’un côté des victimes non responsables et de l’autre des bourreaux responsables. Seulement, si je suis la logique que tu me proposes, et auxquelles j’adhère, que nous sommes le fruit de notre environnement interne et externe, nous sommes tous « victimes » du système, victime et bourreaux.
      Enfin, le fait d’être le fruit d’un conditionnement biologique et sociale n’enlève pas la question de la responsabilité, sinon le système judiciaire s’effondrerait. Je repose ma question, à quel moment un être est-il responsable de ses actes ? Pourquoi un Patrick serait plus responsable de ses actes que Maud ? Ou pourquoi Maud serait moins responsable que Patrick ?
      Je serai heureux d’échanger plus longuement sur ce sujet : la responsabilité.Le but de mon travail n’est pas d’établir une échelle de responsabilité entre les uns et les autres, mais plutôt de tenter de comprendre ce qui motive telle ou telle croyance chez les bourreaux, comme chez les victimes. Je pense que cette émission y participe.

      1. Merci pour cette réponse précise et rapide. Je ne fais pas du tout abstraction des conditionnements, ni du pouvoir que certaines pensées, sectes, ont sur moi ou les autres. Je suis le fruit de tout ce qui m’a précédé et ta réponse fait aujourd’hui parti de moi. J’ai beaucoup manipulé et été manipulé, j’ai beaucoup lu sur le sujet pour ne plus être démuni face à ça. Aujourd’hui, je considère que j’ai une part active dans mon acceptation d’un mensonge ou d’une manipulation.
        La question de la responsabilité, du libre arbitre sont palpitantes. Je ne pense pas que le libre arbitre existe mais j’aime croire qu’il existe, que je fais des choix, cela me permet de me sentir humain.
        Aujourd’hui, j’entends des discours qui m’interpellent, comme s’il y avait d’un côté des victimes non responsables et de l’autre des bourreaux responsables. Seulement, si je suis la logique que tu me proposes, et auxquelles j’adhère, que nous sommes le fruit de notre environnement interne et externe, nous sommes tous « victimes » du système, victime et bourreaux.
        Enfin, le fait d’être le fruit d’un conditionnement biologique et sociale n’enlève pas la question de la responsabilité, sinon le système judiciaire s’effondrerait. Je repose ma question, à quel moment un être est-il responsable de ses actes ? Pourquoi un Patrick serait plus responsable de ses actes que Maud ? Ou pourquoi Maud serait moins responsable que Patrick ?
        Je serai heureux d’échanger plus longuement sur ce sujet : la responsabilité.

      2. Le but de mon travail n’est pas d’établir une échelle de responsabilité entre les uns et les autres, mais plutôt de tenter de comprendre ce qui motive telle ou telle croyance chez les bourreaux, comme chez les victimes. Je pense que cette émission y participe.

  8. Bonjour,  j’aime beaucoup votre travail et je trouve ces témoignages toujours très intéressant. D’une certaine manière ils permettent de voir à quel point cela peut toucher un individu et nous transportent plus du côté émotionnelle que de « vraies » preuves avec une question : et si ça avait été moi ? 
    Vous avez, lors de cet entretien, évoqué la CNV comme pratique du New age. J’imagine qu’il y a un petit côté 1984 a reconditionner une façon de s’exprimer (vu que ça influ sur une manière de penser) mais j’ai du mal à voir les aspects négatifs de la CNV. Pourriez vous m’éclairer ? 

  9. Hello Élisabeth
    Bravo de ces Témoignages courageux de Maud. Aussi je lui souhaite avec sa fille le Meilleur💯 de la Vie. Aussi j ai kiffe à fond ces podcasts où je partage 200/00 les Thématiques & surtout les Intervenants
    Confidences j apprécié vos différents angles de parcours de vie sans Jugements le plus importants à mes yeux. 
    Pensez vous que nos vies sont une bague à chaque doigts & que beaucoup de choses dépassent nos Entendement avec plusieurs Réponses à différents Tiroirs d un Secrétaire Indien ????… 
    Prenez soins de vous☀. 
    Carpe Diem……. 

    Patrice   BEZ. 

    1. Bonjour Patrice,
      heureuse que mon travail vous plaise autant.
      Quand on creuse ce qui façonne nos pensées et nos décisions, on comprend vite que beaucoup de choses nous dépassent, en effet !

  10. Pour avoir partagé quelques massages tantriques et de nombreux hugs lors de stages ou soirées tantra.
    Comment peut on expliquer les sensations de bien être que l’on peut ressentir avec certaines personnes hommes ou femmes totalement inconnus et qu’avec d’autres (proches ou pas) il ne se passe rien?

    1. Bonjour Céline,
      je ne sais pas si on peut expliquer la source de nos ressentis et interprétations de manière précise, dans le tantra comme dans la vie en générale. Et je pense qu’il est sain d’accepter quelques fois de se satisfaire du fait que nos questions restent sans réponse, plutôt que de chercher à tout prix à donner un sens à nos expériences extra-ordinaires.

  11. Bonjour et merci infiniment pour votre travail.
    Pourriez vous s’il vous plait faire un ( plusieurs) sujets sur comment aider ses proches quand ils tombent là dedans et se mettent en danger ? Merci , vraiment

  12. Bonjour, je vois que vous mettez le film de Lars Von Trier dans les ressources: melancholia, pourriez vous expliquer s’il vous plait en quoi il parle du NA ? J’y avais vu à l’époque de sa sortie un film sur la dépression. Merci, merci, merci je pense que votre travail sauve littéralement des vies !
    PS: ne pas répondre sur ma boite mail, elle ne fonctionne pas

    1. Melancholia est cité par mon invitée comme étant le film qui lui a permis de retrouver sa propre créativité et de sortir du cadre imposé par ses anciennes croyances New Age.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.