#20

Sexualité : un monde de croyances

Avec Marianne Niosi, directrice de la confédération du Planning familial

Il y a beaucoup à dire sur la sexualité, ou plutôt devrais-je dire sur les sexualités, tant le champ est vaste et tant notre société tout entière baigne au quotidien dans ses représentations, ses dogmes et ses injonctions.

Il y a beaucoup à dire sur la sexualité et nous allons prendre le temps de le faire puisque je vous propose ici une série en pas moins de 5 chapitres ! Pour esquisser une exploration critique de la partie visible de l’iceberg, car non, nous n’aurons pas le temps de tout dire, j’ai invité à mon micro Marianne Niosi, directrice de la confédération française du Planning familial.

Quelles sont nos croyances sur la sexualité, sur le rôle qu’y jouent les hommes, les femmes, et quelles conséquences ont-elles dans nos vies et celles des autres ? Quelles sont les connaissances dont nous disposons actuellement sur la santé sexuelle ? Comment peut-on accompagner au mieux les personnes victimes d’oppression ? Comment éduquer les plus jeunes ? Comment dépasser les tabous dans le respect de chacun et de chacune ? La boîte de Pandore est ouverte.

1
c

Épisode #20.160mn
Liberté, égalité, sexualités

Dans ce premier volet, Marianne Niosi nous parle de sa démarche personnelle et professionnelle, de l’histoire du Planning familial et de ce qu’il propose en termes d’accompagnement des femmes.

Timecodes Épisode #20.1

00:01:57Marianne Niosi, origines québécoises, sceptique et féministe, organisation du Planning familial, esprit critique, action politique, recours aux sciences.
00:13:41Buts et histoire du Planning familial, débuts de la contraception et de l’avortement en France et ailleurs. Margaret Sanger, racisme, classisme, contrôle de la fertilité des populations pauvres, Françoise Vergès, stérilisation forcée, discrimination, La Réunion, avortements clandestins, IST, MST, SIDA, violences conjugales, migrantes, LGBTQI+, orientation sexuelle, identité de genre, François Fillon.
00:30:00Les services proposés : permanence en association, formation, écoute, psychologie, sociologie, biologie, éducation auprès des jeunes, numéro vert national, Instagram, les hommes, Québec, Suisse, Belgique, Luxembourg.
00:41:09L’accompagnement des femmes : personnes transgenres, personnes non-binaires, patriarcat, âge légal du mariage des femmes, délai de réflexion pour une IVG, infantilisation des femmes, homosexualité, le coming-out éternel, biais cognitifs, accueil collectif, inclusivité, psychologie humaniste, Carl Rogers, écoute bienveillante, violences conjugales, mycose, pauvreté.
2
c

Épisode #20.262mn
Trouver contraception à son pied

Quels sont les moyens dont nous disposons pour vivre une sexualité libre de grossesses non désirées, mais aussi de maladies et infections qui pourraient gravement nuire à notre santé ? L’horizon des mythiques préservatif, pilule et stérilet, est-il indépassable ou existe-t-il d’autres options dont nous ignorerions l’existence ?

Timecodes Épisode #20.2

00:01:47Tests de grossesse et méthodes d’urgence : test sanguin, faux positif, faux négatif, pilule d’urgence, pilule du lendemain, stérilet au cuivre, stérilet hormonal, implant hormonal.
00:09:11La crise de la pilule : Marion Lara, quatrième génération de pilule, facteur génétique, effets secondaires, entrisme des mouvements religieux et conservateurs, Dr Henri Joyeux, États-Unis, Porto Rico, colonialisme, racisme, classisme, féminisme, pilule de deuxième génération.
00:17:02Les alternatives à la pilule : œstrogène et progestérone, stérilet au cuivre, responsabilité de la femme, diaphragme, anneau vaginal, injections d’hormone, arrêt des règles, risques pour la santé, études scientifiques, cape cervicale, éponge, spermicide, indice de Pearl.
00:27:07La contraception définitive : ligature des trompes, vasectomie, difficulté d’accès, childfree, temps de réflexion, conservation du sperme, personnes trans, transition, traitement hormonal, psychiatrie, détresse psycho-sociale.
00:32:54La contraception masculine : méthode hormonale, slip chauffant, remonte-couilles toulousain, testostérone (injection, patch, gel), préjugés, infantilisation des hommes, retrait, coït interrompu, reste d’éjaculât, choisir sa contraception en couple.
00:40:24Les méthodes de contraception naturelle : méthode Ogino, cycles menstruels variables, méthode symptothermique, choisir la bonne méthode, dimension médicale.
00:46:09La grossesse non désirée : honte, culpabilité, tabou, une femme sur trois avorte, charge de la grossesse sur les femmes, baisse du nombre d’IVG, IVG médicamenteuse, IVG chirurgicale, aspiration, anesthésie, prise de sang, échographie, problèmes d’accès, vécu de l’avortement, accompagnement du Planning familial.
3
c

Épisode #20.363mn
Mon corps, c'est mon corps

Nous poursuivons notre décorticage, avec différents aspects qui peuvent passer sous le radar de nos considérations quotidiennes, mais qui sont eux aussi des révélateurs de notre manière de penser la sexualité, et qui l’affectent.

Plongeons donc de manière plus directe dans certaines croyances fondatrices de notre société.

Timecodes Épisode #20.3

00:01:27Les différents types d’interruption volontaire de grossesse : IVG chirurgical, saignements abondants, IVG médicamenteuse, antidouleurs, répercussions psychologiques, l’importance du soutien.
00:08:44Au-delà du délai légal : après 12 semaines d’aménorrhée, avortement à l’étranger, Pays-Bas, Espagne, Angleterre, interruption médicale de grossesse, IMG, détresse psychosociale, viol, prostitution, allongement des délais de l’IVG.
00:13:34Idées reçues sur l’IVG : peur de mourir, infertilité, IST, punition, douleur, nombre d’avortements, respect de l’anonymat.
00:17:12Sanctuariser l’accès à l’avortement : manque de moyens des hôpitaux, évolution des lois, annuaire des praticiens, prise en charge à 100%, déserts médicaux, allongement des délais, téléconsultation.
00:21:20Idéologie et croyances : actions anti-IVG, désinformation, culpabilisation, harcèlement, Église catholique, pro-vie, anti-choix, association de parlementaires européens, judaïsme, islam, pape Paul VI, Benoît XVI, impact des croyances : la négociation avec les dogmes, fausses croyances sur la biologie, virginité, tentes rouges, New Age, Élisabeth Badinter.
00:33:20Les violences conjugales : liberté de parole, enfermement mental, croyances des victimes, dénigrement, isolement, perte d’autonomie, domination d’une personne sur une autre, écoute, dépistage, culpabilité.
00:39:44L’excision : demande d’asile, certificat d’excision, expériences diverses, vivre avec, association Baadon, intervention chirurgical, mutilations génitales, reconstruction génitale, liste de médecins et de psychologues, processus de reconnaissance.
00:43:32Les personnes transgenres : guide de bonnes pratiques d’accueil, activité médicale, traitement hormonal, changement d’état civil, auto-détermination, santé mentale, psychiatrie, discriminations, loi de bioéthique sur la PMA.
00:49:17L’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle : milieu scolaire, situation de handicap, détenus, migrants, loi sur l’éducation sexuelle à l’école, pression des conservateurs, contraintes d’organisation, gestion de crise à l’école, actions à long terme, partenariat avec l’établissement, rapport de force entre filles et garçons, formation des enseignants, programme PRODAS, sexualité de l’enfant, Mon corps c’est mon corps, consentement.
4
c

Épisode #20.461mn
Au bûcher, les idées reçues !

Comment chacun de nous a-t-il appris ce qu’il sait sur la sexualité ? Comment notre éducation et la société nous embarquent-elles, malgré nous, dans des représentations stéréotypées et erronées ? Dont certaines nous font souffrir, bien évidemment !

Sexualité des jeunes, pornographie, accompagnement des personnes en situation de handicap, inceste, croyances New Age, plaisir… Il est temps de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière !

Timecodes Épisode #20.4

00:01:17Les stéréotypes de genre : enfants, adolescents, consentement, asexualité, norme sociale, homosexualité, homophobie, harcèlement sexuel, clitoris, hymen, représentation du sexe féminin, manuels scolaires, occultation du corps des femmes, sexualité des ados, âge du premier rapport, grossesse hors mariage.
00:14:15Les désirs sexuels des garçons et des filles : naturalisation des “besoins“, légende des couilles bleues, tabou sur le désir des filles, mixité, non-mixité, réputation des filles, préliminaires, violence sexuelle, domination masculine, lois, délits, crimes, sexto, nude.
00:26:21La pornographie : recherche d’informations, attractivité des vidéos, surenchère, comparaison avec la norme, violence sexiste, pas de données statistiques, panique morale, âgisme, éducation à la sexualité.
00:34:39L’influence d’Internet : source d’information, débats réseaux sociaux, #metoo, Instagram, Jouissance Club, jeux sexuels, respect de l’autre, dialogue intergénérationnel.
00:39:29Les interventions en classes: inceste, détection, signalement, excision, sujets abordés, personnes trans, acceptation de la diversité.
00:43:38Les personnes en situation de handicap : familles, professionnels, agressions sexuelles, autisme, pédocriminalité, personnes vulnérables.
00:48:15L’impact des croyances New Age : pensée magique sur la fertilité, rejet de la technique et des produits chimiques, tentes rouges, maternité, sororité, groupe de parole non-mixte, cycles de la lune, vitesse de dilatation du col de l’utérus, ovulation pendant les règles, méthode Ogino.
00:54:41Quelques mythes : fertilité après arrêt de la pilule, plaisir féminin sans pénétration, orgasme, hétérosexualité, homosexualité, socialisation, empathie, égoïsme, représentations culturelles, films, érotisation de la violence masculine, passivité féminine.
5
c

Épisode #20.563mn
Sexe, biais et politique

Face à nos propres convictions, à notre vécu personnel, quand on touche à des sujets de sciences humaines, être sceptique, appliquer la pensée critique à soi-même, c’est d’abord et avant tout entendre la parole de l’autre, s’ouvrir aux récits d’expérience qui ne vont pas forcément dans le sens de ce que l’on aimerait entendre ou penser. Et dans le domaine de la sexualité, des relations hommes/femmes, ce n’est pas toujours simple.

Comme nous l’explique Marianne Niosi dans le dernier volet de cette série, faire preuve de scepticisme, c’est aussi se placer en position collaborative, en minorité, à l’écoute de ce que l’autre a à nous dire. Et ça passe par le fait, figurez-vous, de questionner les résultats scientifiques et de les mettre en perspective avec l’expérience vécue.

Timecodes Épisode #20.5

00:01:49Quelques autres mythes : fréquence des violences sexuelles, mouvement #NousToutes, omerta, on n’est pas censé souffrir, romantisation de la jalousie, consentement, types de relations, polyamour, stéréotypes de genre, relations ouvertes, métacognition, libération des normes de genre, évolution des goûts et pratiques sexuelles personnelles, joies du militantisme.
00:11:48Comment éviter les biais : féminisme et éducation populaire, diversité des militantes du Planning, déconstruction, préjugés, biais implicites, formation, migrantes, collaboration avec les chercheurs et les associations, se placer en minorité, biais du militantisme, dogmatisme, question nature / culture, rester dans le questionnement, biais de naturalisation des différences homme / femme, scientisme, questionner la science, observation de terrain, conséquences psychiques de l’avortement, définition de la santé par l’OMS.
00:29:36Les champs de recherche à explorer : DIU, stérilet en cuivre, indice de Pearl, DOM-TOM, accueil des personnes en situation de handicap, discriminations sur la prescription d’implant contraceptif, biais d’échantillonnage, pauvreté, race, baisse de moyens de la recherche, demande d’études sur l’intersectionnalité.
00:38:24Vie associative et actions politiques : charte de la laïcité, signalement des personnes non-laïques, valeurs de la République, stigmatisation des musulmans, concorde sociale, Marlène Schiappa, lutte contre le sexisme, appels à projet, conventions avec les ministères, les jeunes et la pornographie, relation aux politiques, porter la parole des gens, projet de loi d’allongement des délais d’accès à l’IVG, Emmanuel Macron, financement de lieux d’accueil sur la vie affective et sexuelle, accès à la PMA, violences gynécologiques et obstétricales, épisiotomie, infantilisation des femmes, injonction à reprendre une vie sexuelle après l’accouchement, maternité, féminisme et parentalité.
00:56:33L’objectif du Planning familial : liberté, enthousiasme, plaisir dans l’activité sexuelle, projet de société.
00:59:22La Minute stupide.
Icône donation

Garanti sans pub
Grâce à vos dons

Méta de Choc est gratuit, indépendant et sans publicité. Vous pouvez vous aussi le soutenir en faisant un don :

L'émission en bref
Les meilleurs passages

Thème du mème :  | Citation : « La sexualité est un monde de croyances de toutes sortes qui changent avec le temps. Par exemple, certaines personnes utilisent des applications pour savoir quand elles vont avoir leurs règles, mais tout ça charrie aussi des croyances et des mythes. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Les soignant•es peuvent proposer des contraceptions différemment en fonction de la race perçue ou de la classe sociale. La discrimination en termes de contraception, d’avortement et de vie affective et sexuelle est encore bien présente. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Tout se passe comme si les lesbiennes n’étaient pas concernées par la prévention en santé sexuelle, comme si elles n’avaient jamais besoin de contraception ou d’avortement. Et il faut le rappeler régulièrement : les IST existent chez les femmes ! » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « La testostérone est un bon moyen de contraception pour les hommes. On s’en est rendu compte avec les bodybuilders qui les premiers l’ont utilisée à haute dose ; ils obtenaient le corps de leurs rêves mais cessaient d'être capables de se reproduire par les voies naturelles. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « On a l’idée qu’avoir ses règles c’est naturel, que ça nous vide de choses à expulser… Mais pendant la plupart de l’histoire de l’humanité, la nature chez les femmes ça a été de les avoir assez peu souvent, dans une vie ponctuée par les grossesses multiples et l’allaitement. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Ce qu'on constate à travers le monde, c'est qu'à partir du moment où l'IVG est légalisée, il y a plus d'information sur la sexualité, plus d'accès à la contraception, et un nombre d'IVG largement plus bas que lorsqu’elle était interdite. On l’a observé en France et ailleurs. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « La sexualité des femmes reste taboue, prise entre l’image de la maman et de la putain… Soit on n’a pas très envie et on est prude, soit on a envie et on l’a bien cherché si on doit avorter. Il faut avoir l’air bonne, mais avoir des réticences quand même ! » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Stop à la culpabilisation autour de l’avortement ! C’est le propre d’un rapport sexuel que de se laisser aller, et les ratés de contraception ça arrive. Sans parler des situations où la sexualité est contrainte, et celles où on n’a pas pu se poser les bonnes questions avant. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « La sexualité des filles stresse pas mal les adultes et c’est souvent dans un moment de crise qu’on nous demande d’intervenir en classe. Mais l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle porte vraiment ses fruits quand elle se fait sur le long cours. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « On ne peut pas interdire les sexto et les nude entre ados. Ça demande de la discussion sur pourquoi on fait ça, quel plaisir on en tire, quels sont les risques… Et surtout, si un nude se diffuse largement, c’est de la faute de qui ? Pas de la personne qui l’a envoyé ! » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Les personnes handicapées sont particulièrement touchées par toutes les formes de violence. On parle de 80% chez les femmes ! En fait, la violence sexuelle n’est pas motivée par un “besoin“ mais tout simplement par l’opportunité de dominer une personne. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Si les ados s’intéressent autant au porno, c’est sans doute parce qu’il n’y a pas de vraie offre d’informations sur le sexe. L’éducation à la sexualité est donc essentielle pour que les jeunes aient accès à autre chose et puissent parler de ce qu’ils voient. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « On a cette idée que les corps devraient se parler sans avoir besoin de mots et que la demande de consentement ruinerait quelque chose. Mais envisager le rapport amoureux ou sexuel comme empreint de communication, ça ouvre à plus de possibilités de jeu et de plaisir ! » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « L’injonction est faite aux femmes de reprendre une vie sexuelle très tôt après l’accouchement. Parce que “l’appétit vient en mangeant“ et qu’il ne faudrait pas que leur partenaire pâtisse d’être aux côtés d’une femme qui n’a pas envie de faire l’amour. C’est super violent. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Pour apporter un soin correct et aller vers une société meilleure, il est important de prendre en compte l’expérience vécue. Se focaliser exclusivement sur les sciences biomédicales sans s’intéresser aux sciences humaines peut nous mener au scientisme. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :
Thème du mème :  | Citation : « Un des objectifs du Planning familial les plus basiques mais les plus compliqués à communiquer, c’est que les gens puissent vivre une sexualité libre ; qu’ils aient le droit de faire ce qu’ils veulent de leur cul, dans la joie, le plaisir et le consentement réciproque. » Marianne Niosi. | Auteur.rice : Marianne Niosi | Émission : Sexualité : un monde de croyances | Image d'illustration :

Ressources
Pour aller plus loin

Ressources Épisode #20.1
Liberté, égalité, sexualités

Planning familial :

Égalité hommes-femmes au Canada dans les années 1980 :

Maisons de naissance :

Histoire du droit à la contraception et à l’avortement :

Discriminations :

Avortement :

IST chez les femmes lesbiennes et bisexuelles :

Mouvements féministes :

Ressources Épisode #20.2
Trouver contraception à son pied

Tests de grossesse :

Contraception féminine :

Contraception masculine :

Méthodes de contraception “naturelles“ :

Interruption volontaire de grossesse :

Ressources Épisode #20.3
Mon corps, c'est mon corps

Interruption volontaire de grossesse (IVG) :

Éducation positive :

Violences conjugales :

Mutilations génitales féminines :

Transidentité :

Éducation à la sexualité :

Ressources Épisode #20.4
Au bûcher, les idées reçues !

Éducation à la sexualité :

Le clitoris :

L’hymen :

Les rapports sexuels :

  • A Multinational Population Survey of Intravaginal Ejaculation Latency Time, par Marcel D. Waldinger et al. (The Journal of sexual medicine, juillet 2005) : https://doi.org/10.1111/j.1743-6109.2005.00070.x
  • Jouissance Club, de Jüne Plã (Marabout, janvier 2020).

Légende des “couilles bleues“ :

Pornographie :

Inceste :

Handicap :

Croyances New Age :

Autour des mythes :

Ressources Épisode #20.5
Sexe, biais et politique

Viol :

Préjugés et stéréotypes :

Sciences :

Politique :

Violences gynécologiques et obstétricales :

Suggestions
Vous pourriez aussi aimer ...

La minute stupide

Avec des gens comme vous et moi

Nous avons tous fait des erreurs et continuons à en faire. C’est normal et c’est même souvent ce qui nous fait réfléchir et progresser.

Shocking ! #25

Que vaut la psychanalyse ?

Avec Jacques Van Rillaer

professeur de psychologie, déconverti de la psychanalyse

La psychanalyse est-elle fiable ? Est-ce une science ou une doctrine ? Jacques Van Rillaer, professeur de psychologie, nous livre son analyse érudite.

Échangeons
Commentaires

  1. Bonjour,

    D’habitude fan de votre émission, j’ai été un peu surpris que cette fois-ci, en invoquant la méta cognition et l’esprit critique vous avez laissé le champ libre à cette vision très étriquée et dogmatique du monde qu’est le féminisme. A coup de « patriarchat » et « hétéronormé » on finit par présenter un monde très polarisé: les gentilles femmes d’un côté et les méchants hommes de l’autre. Personnellement, vu la démarche habituelle de votre émission je m’y serais attendu à un regard plus critique sur ce mouvement qui frôle l’identité sectaire des fois par son idéologie.

    1. Bonjour Lemmi,

      parler de patriarcat, ce n’est pas monter les femmes contre les hommes ou dire que les hommes seraient “méchants“. Le terme “patriarcat“ renvoie à un concept de sociologie, qui désigne un système social dans lequel les hommes exercent une domination sociale et juridique sur les femmes. Il se trouve que c’est le système sur lequel est fondée notre société. Et il peut être autant promu par les femmes que les hommes !
      Nous ne sommes plus dans une société où les hommes auraient tous les droits et où les femmes n’en auraient aucun, puisque dans certains cas, les femmes peuvent exercer une domination sur les hommes. Il n’empêche que notre société est encore largement influencée par une domination masculine historique et structurelle. Cela se retrouve dans tout un tas de domaines : de la situation économique des femmes à leur représentation dans les médias, en passant par leur position minoritaire aux postes de pouvoir.

      Concernant le terme d’hétéro-normativité, il nomme l’injonction sociale, consciente ou non, de suivre une norme qui fait souffrir autant les hommes que les femmes, autant les hétéros que les homos, bi, trans, etc. À ce sujet, vous serez peut-être intéressé•e d’écouter mon émission avec la sociologue Émilie Morand sur l’identité homo au travail : https://metadechoc.fr/podcast/quest-ce-qui-se-passe-dans-la-tete-des-homos/. Elle éclaire bien sur les enjeux individuels et collectifs de cette norme implicite à laquelle nous sommes tou•tes soumis•es et dont nous n’avons le plus souvent pas conscience, sauf à faire partie d’une minorité discriminée.

      Bonne écoute, bonne réflexion !

      1. Oui enfin, disons que j’aurais aimé que vous adoptiez le même esprit critique lorsque vous abordez le féminisme que lorsque vous abordez les autres sujets de votre émission. Peut-être dans un prochain épisode de votre podcast que que j’écouterais avec grand intérêt.

      2. Si des points spécifiques vous ont semblé être abordés sans esprit critique, n’hésitez pas à indiquer lesquels et à expliquer pourquoi. Quoi qu’il en soit, le dernier épisode de la série, diffusé ce vendredi, abordera les biais que peuvent avoir les personnes du Planning familial et comment elles tentent de les enrayer.
        Par ailleurs, vous serez sans doute intéressé par l’émission Shocking 7 “Trop militant•e pour être honnête ?“ dans laquelle il est question des biais auxquels nous sommes tou•tes sujet•tes lorsque nous défendons une cause qui nous est chère. Il y est notamment question de féminisme : https://metadechoc.fr/podcast/trop-militant-e-pour-etre-honnete/ C’est pas beau ça ?
        Merci de votre intérêt, Lemmi.

  2. Bonjour,
    Autant j’ai été décontenancé par la série dédiée à l’éducation bienveillante, autant je souscrit à 1000% à cette série dédiée à la sexualité et que chaque femme devrait écouter.
    De belles paroles et beaucoup d’humanité et d’espérance, même s’il reste beaucoup à faire.

    1. J’arrive un peu tard, mais tant pis 🙂

      J’ai suivi des cours de SVT dans le collège d’une (très) petite ville de province dans les années 2000, puis lu de temps à autre un magazine féminin par-ci par-là, et jamais beaucoup parlé de sexualité avec mon entourage… Je suis pourtant très étonnée qu’un nombre apparemment élevé de personnes découvre ce dont il est question ici, et qui pour moi relève de l’évidence. Je me souviens par exemple de mon prof de SVT expliquant qu’une femme peut tomber enceinte n’importe quand, et même dès le premier rapport.

      Il ne faudrait pas croire que toutes les femmes sont mal informées, voire victimes de désinformation… ni tous les hommes, d’ailleurs, ne les oublions pas 😉

  3. Excellent…
    MERCI !

    En réponse à: https://twitter.com/CNCDH/status/1526462353537105921
    CNC Droits Homme
    @CNCDH
    #IDAHOT2022 🏳️‍🌈
    👥Le rapport de la #CNCDH débute par les résultats d’une enquête inédite consacrée exclusivement à la perception des personnes #LGBTI par la population française. ⤵️

    J’ai Twitter ceci: https://twitter.com/CyberMindFR/status/1526476793515020289
    J’ai redéfini mon avis, lâche, de non-avis, avec l’écoute de ce PodCast @ChocMeta
    !
    Maintenant, j’ai un avis, à moi, tranché, à défendre, cohérent avec le reste de mes idées… Plus une croyance, erronée, passée, issus d’autres et d’interprétations !

    Et ce n’est qu’une partie de ce que j’ai confirmé à l’écoute de ce magnifique sujets.
    Je soupçonne Marianne Niosi de faire, ce que je ressens comme quelques raccourcis ou d’éluder certains sujets pour des questions de priorité ou de militantisme ou d’expériences, et j’en comprends l’urgence…
    Pour ma part je suis dans d’autres urgences et d’autres expériences et d’autres ressentis, mais j’avoue réussir à comprendre et partager et le mode et l’objectif !
    Je n’ai plus l’exemple précis en tête, je retrouverai lors d’une prochaine ré-écoute…
    Donc je la note ici…
    En tout cas l’ensemble de ce partage est fabuleux, les garçons, les hommes, les pères, les frères devraient être obligés à cette écoute, ou sensibilisés ou que sais-je…
    C’est pour ma part de nombreuses évidences qui pourtant se sont trouvées, voir certainement pour d’autres, sont encore, trop éloignées d’une justice de partage équitable…
    Mais les croyances sont nécessairement et passées et de fausses connaissances ou des méprises et des idées incorrectes, incomplètes mais jamais à renégocier, pour permettre à d’autres, connaissances d’advenir et de prendre place…

    🧙 – Gandalf (from “The Conjurers”) ©️ 1982-2022 @ CYBERMIND.FR

  4. Bonjour, Madame Niosi nous avait annoncé la couleur, elle est militante de la cause féministe. Et malgré les nombreux appels du pied de Madame Feytit pour ramener le débat vers plus de parité, elle reste sur ses positions. De toutes façons, ses connaissances sur la sexualité et la contraception masculines sont complètement lacunaires et pleines de jugement. Par exemple, elle n’a pas abordé le sujet de la vasectomie pourtant essentiel. Je n’ai pas à juger ses choix et elle a tout a fait le droit de se désintéresser de cette partie du sujet. Par contre, le choix du titre de ce podcast est-il vraiment le bon? Ne devrait-il pas s’intituler « Sexualité féminine, un monde de croyance? » Et si le planning familial n’a pas pour mission de répondre aux questions sur la sexualité et la contraception masculine, existe-t-il un lieu ou des personnes pour ça? Enfin, si ses interventions en milieu scolaire ne répondent qu’à l’éducation de la sexualité féminine et à son respect (ce qui est déjà pas mal) et qu’elle n’a rien à apprendre au jeunes hommes à propos de la leur, je me demande bien comment nous allons avancer ensemble, hommes, femmes et alli. Bien à vous.

    1. Bonjour Adrien,
      Mon invitée évoque la contraception définitive dans l’émission, ce qui inclut la vasectomie. Par ailleurs, concernant l’éducation affective et sexuelle à l’école, elle donne justement des exemples de questions concernant directement les garçons.
      Vous trouverez parmi les ressources mises à votre disposition ici, des liens vers les associations spécifiquement axées sur la sexualité masculine.
      Merci de votre intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.