c

L’Univers a parlé

Par Élisabeth Feytit
De la spiritualité et du drame. Attention ! Révélations choquantes.

Il s’en est passé des choses depuis mes dernières annonces, en juin. Tout d’abord, j’ai lancé une série de chroniques où de manière tout à fait inattendue, je m’exprimais toute seule comme une grande, sur un thème que je connais bien : la spiritualité New Age. Loi de l’attraction, pensée positive, énergies vibratoires, médecine quantique, géobiologie ou encore féminin sacré… Ce qui devait être une série de l’été en 8 épisodes a finalement donné lieu à 14 épisodes dont le dernier est paru la semaine dernière… Oui…

Il faut dire que je vous avais aussi annoncé d’autres choses et elles m’ont bien occupée. J’ai d’abord lancé une collection de livres aux éditions La Route de la Soie et publié en fin d’année les premiers livres issus de deux de mes émissions-phares : “Une vie en anthroposophie“ et “L’astrologie, ça marche !… Trop“. Vous pouvez vous les procurer en librairie ou directement auprès de l’éditeur.

Je suis aussi en train de travailler avec un web designer pour vous proposer un site internet tout nouveau tout beau, digne de ce podcast humble et superbe.

Quelle autre nouvelle ? Eh bien, sans transition, comme disent les gens qui n’en ont pas trouvé tout en en faisant une, et comme l’indique le titre quelque peu osé de cette émission, l’Univers avec un grand U a parlé. Attention ! Révélations choquantes.

Icône donation

Garanti sans pub
Grâce à vos dons

Méta de Choc est un projet mené de manière indépendante et sans publicité. Soutenez-le en faisant un don :

Suggestions
Vous pourriez aussi aimer ...

Échangeons
Commentaires

  1. Bcp de tristesse effectivement.   Le parcours de la désadiction spirituelle peut être difficile.  Et peut  se deplacer sans fin. Accepter de perdre un emploi, de repartir à zéro, de s’éloigner d amis de rompre une relation et de retrouver un soutien  psychologique plus rationnel demande bcp de force.le bilan peut être lourd,   et la solitude que l on affronte nous rend très vulnérable. J ai chercher une aide d une vrai psychologue qui voulait m amener vers mes vies anterieurs, ouuh il m a fallu bcp de force pour me  détacher de ces préceptes qui s infiltrent partout malheureusement . J ai bcp de chance d’ avoir deux ados » pro scientifique  » qui ont tenu le choc devant mes élucubrations grace a certains profs qui les ont blindés sur la pensée critique 😊.Cela m’a amené à déplacer ma curiosité sur l histoire, la science qui est passionnante et à décortiquer sans relâche mes croyances.merci a vous.   Le soutien indéfectible d’ un compagnon très rationnel qui a tenu bon à été d un grand secours aussi . Entrer dans un reset sans fin demande bcp d abnégation. De détachements.  Merci à vous, cette expérience ne peut qu’ enrichir votre film et ceux qui vont le regarder.  Karine 

    1. Merci de votre témoignage, Karine, et heureuse que votre entourage ait pu vous soutenir dans ce parcours. C’est déterminant. Saluez vos ados pour moi ! 🙂
      Bravo à vous aussi pour votre ténacité. Vous avez tout mon soutien.

  2. S’échapper de la réalité pas folichonne et le besoin d’appartenance à un groupe et de se sentir utile et apprécié … plein de gens tombent là dedans c’est assez effrayant. Toutes ces peurs à combler et le désespoir, plus une grosse couche de biais de confirmation, et voilà …
    Le soucis c’est que ça peut mener au drame (suicide …).

    J’en ai plein des gens ainsi sur le groupe FB que je vous ai partagé en MP. Certains sont partis car ils ne voulaient pas voir la réalité, ça dissonait avec leurs convictions et leurs « boucles » d’infos sur FB et google … de plus même sans les attaquer et en parlant avec pédagogie beaucoup se sentent intimement agressés quand on essaie de leur ouvrir les yeux … la dernière en date m’a même dit qu’elle sen sentait attaquée dans son « intégrité » …

    Mais il y a aussi des personnes qui sont sur la bascule et qui en lisant les publis du groupe en viennent à venir demander des avis sur certaines personnes avant de se faire une opinion, donc ils ont maintenant une alerte car ils ont lus les articles partagés, rien que ça c’est une victoire …

    1. Il est aisé pour nous tou•tes de confondre nos idées avec notre identité et notre personne-même. C’est ce qui nous rend si réticent•es à changer d’avis sur des sujets qui nous touchent. Sensibiliser sur la distinction à opérer entre les deux me paraît de la plus haute importance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *